Pape François parle du  Père Luis Espinal. martyr ou PFpdPL-EMa
La Vierge de Copacabana gardienne du Condor des Andes et de la croix du P. Espinal Le pape François confie les décorations reçues du président Morales à la Vierge de Copacabana.
 
La Vierge de Copacabana gardienne du Condor des Andes et de la croix du P. Espinal Le pape François confie les décorations reçues du président Morales à la Vierge de Copacabana.

Anita Bourdin- Rome, 11 juillet 2015 

Le pape François offre à la Vierge Marie de Copacabana, sainte patronne de la Bolivie, les deux insignes reçus du président bolivien.


Avant de partir de la résidence de l’évêque émérite où il a résidé à Santa Cruz de la Sierra, le pape a célébré la messe dans la chapelle.

Au terme de la célébration, il a confié à la Vierge de Copacabana les deux insignes honorifiques que le président Evo Morales lui avait remis mercredi 8 juillet, lors de l’échange de cadeaux au palais présidentiel de La Paz.

Il s’agit d’une part de la croix du Condor des Andes et de la distinction qui porte le nom du jésuite assassiné en 1980, Luis Espinal, auquel le pape a rendu hommage dès son arrivée à La Paz en priant à l'endroit où son corps a été retrouvé. Il s'agit d'une médaille ornée du fameux Christ cloué sur un marteau appuyé sur une faucille dessiné par celui-ci et dont a parlé le P. Lombardi.

Le pape s’est dit « profondément reconnaissant » au président Morales disant  qu’il les remettait à la Vierge Marie, Notre Dame de Copacabana, en l’honneur « de la noblesse et de la piété du peuple bolivien » pour qu’en les voyant, la Vierge « prenne soin de ce cher peuple  avec une grande tendresse maternelle » et qu’elle « le protège ».

Au cours de la messe, le pape a fait son offrande en expliquant ainsi son geste: « Dans un geste chaleureux, le président de la Nation a eu la délicatesse de m’offrir deux décorations au nom du peuple bolivien. Je remercie le peuple bolivien de son affection et je remercie de cette délicatesse Monsieur le président, et je désire laisser ces deux décorations à la Patronne de la Bolivie, à la Mère de cette noble Nation pour qu’elle se souvienne toujours de son peuple et que, depuis la Bolivie aussi, depuis son sanctuaire, où j’ai voulu qu’elles soient, elle se souvienne du Successeur de Pierre et de toute l’Eglise et que depuis la Bolivie elle la protège. »


Puis le pape a prononcé cette prière en rappelant qu’il avait confié son voyage à la Vierge Marie avant de quitter Rome:

« Mère du Sauveur et notre Mère, toi, Reine de la Bolivie, depuis les hauteurs de ton sanctuaire de Copacabana, tu écoutes les supplications et les besoins de tes enfants, spécialement les plus pauvres et les plus abandonnés, et tu les protèges.

Reçois comme un hommage du cœur de la Bolivie et de mon affection filiale les symboles de l’affection et de la proximité qu’au nom du peuple bolivien Monsieur le président Evo Morales Ayma m’a remis avec une affection cordiale et généreuse, à l’occasion de ce voyage apostolique que j’ai confié à ton intercession et à ta sollicitude.

Je te demande que ces reconnaissances que je laisse ici à tes pieds, en Bolivie, et qui rappellent la noblesse du vol du condor dans le ciel des Andes, et la mémoire du sacrifice du Père Luis Espinal S.J., soient des emblèmes de l’amour pérenne et de la persévérante gratitude du peuple bolivien pour ta tendresse pleine de sollicitude et de force.


En ce moment, je place dans ton cœur mes prières pour toutes les demandes que j’ai reçues de tes enfants
. »

© Traduction de Zenit, Anita Bourdin

 
Pape François parle du  Père Luis Espinal. martyr ou PFpdPL-EMa
Menu-Pape-Francois-parle-du-P-Luis-Espinal-martyr-ou-PFpdPL-EMa.html
Ce texte leur appartient
 
       

Pour lire les tweets du Pape François cliquer sur ce logo

ou


Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.