Pape François parle aux prêtres ou PFpaP
Le travail digne, un antidote à la pauvreté
Séminaire du Conseil pontifical "Justice et paix"
 

Le travail digne, un antidote à la pauvreté -Séminaire du Conseil pontifical "Justice et paix"

Anne Kurian-ROME, 30 avril 2014

- Le Conseil pontifical « Justice et paix » organise le séminaire « Travail digne, justice sociale et déracinement mondial de la pauvreté », les 29 et 30 avril 2014, à Rome.

Parmi les participants : des délégués de l’Organisation internationale du travail (OIT) et un groupe d’une trentaine d'ONG catholiques signataires du document « Le travail digne et l’agenda pour le développement après 2015 ».

« Malgré les grandes conquêtes de l’industrialisation et de la mondialisation, la pauvreté continue d’affliger des millions, voire des milliards, de nos frères et sœurs dans le monde entier », a dénoncé le cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, président du dicastère, en ouvrant les travaux mardi matin. L'édition italienne de L'Osservatore Romano du 30 avril rapporte des extraits de son intervention.

Rappelant que « le travail et le développement humain sont étroitement liés », il a souligné que l’amélioration des conditions de travail contribue à la prospérité de toute la société, avec « un impact positif non seulement sur les salariés, mais aussi sur les personnes qu’ils ont à charge, les familles, les amis, la communauté, et même sur l’éducation et sur la santé ».

Le séminaire abordera le travail des jeunes, le travail précaire et vulnérable, les travailleurs migrants et la protection de l’environnement car « les efforts pour chercher de meilleures conditions de travail » et pour « augmenter la sécurité des travailleurs » peuvent avoir « un impact positif » sur tous ces thèmes, a estimé le cardinal.

Il a conclu en citant le discours du pape François lors de l’audience avec les dirigeants et ouvriers des aciéries de Terni, le 20 mars dernier : « Le très grave problème du chômage qui touche un certain nombre de pays européens est la conséquence d’un système économique qui n’est plus capable de créer du travail, parce qu’il a mis au centre une idole qui s’appelle l’argent », avait dénoncé le pape.

Il avait exhorté les différents responsables politiques, sociaux et économiques « à promouvoir une approche différente, basée sur la justice et sur la solidarité » et ce « avec les instruments de la créativité ».

Traduction d'Océane Le Gall

 
Pape François parle aux prêtres ou PFpaP
Menu-Pape-Francois-parle-aux-pretres-ou-PFpaP.html

Ce texte leur appartient

 
       

Pour lire les tweets du Pape François

cliquer sur ce logo

ou

Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.