Mgr Robert W Oliver

Protection des mineurs : Mgr Robert W Oliver secrétaire de la Commission
Collaborer avec tous les secteurs de l'enfance

 

Protection des mineurs : Mgr Robert W Oliver secrétaire de la Commission-Collaborer avec tous les secteurs de l'enfance

H. Sergio Mora-ROME, 12 septembre 2014

- Pour lutter contre les abus sexuels commis sur les mineurs, l’Église catholique souhaite « collaborer, promouvoir des projets communs avec tous : écoles, associations, institutions et avec tous ceux qui travaillent pour l’enfance », affirme Mgr Oliver.

Le pape François a nommé Mgr Robert W. Oliver, de l’archidiocèse de Boston, nouveau secrétaire de la Commission pontificale pour la protection des mineurs en date du 10 septembre 2014.

Connu pour sa ligne de « tolérance zéro » contre les abus, Mgr Oliver était jusqu'à présent promoteur de justice de la Congrégation pour la doctrine de la foi dans les procès relatifs à des abus sexuels de la part de membres du clergé, depuis décembre 2012.

Instituée le 22 mars dernier, la commission pour la protection des mineurs, qui ne dispose pas encore de bureau propre, se réunit pour le moment à la Maison Sainte-Marthe. Après une première réunion en avril, la prochaine aura lieu probablement le 3 octobre, confie Mgr Oliver aux lecteurs de Zenit.

Il espère « d’autres nominations » de « différents continents », car le problème se manifeste différemment selon les lieux. En outre, « le principal travail se déroule dans les églises locales ; ici, au Vatican, nous pouvons seulement prêter main forte ».

Si la commission ne s’occupe pas des jugements des prêtres qui commettent des abus – les procès sont de la compétence de la Congrégation pour la doctrine de la foi – son objectif est « la protection des mineurs à travers de bonnes pratiques ».

Elle encourage donc à « échanger les expériences entre continents » et ce « dans de nombreux domaines, pas uniquement dans le domaine légal ». Mgr Oliver salue « de grands changements ces vingt dernières années, des pas en avant très importants » dans l’Église.

Mais « dans d’autres secteurs de la société, on pourrait faire davantage », estime-t-il : « Nous pouvons collaborer, promouvoir des projets communs avec tous : écoles, associations, institutions et avec tous ceux qui travaillent pour l’enfance ».

Selon Mgr Oliver, Benoît XVI a effectué un changement de stratégie contre les abus et le pape François veut poursuivre avec détermination dans cette direction.

Traduction de Constance Roques

 
Archevêques-évêques-actifs ou émérites
Menu-Arch-eve-actifs-emerites.html
Ce texte leur appartient
 
       

Pour lire les tweets du Pape François
cliquer sur ce logo

ou


Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.