Mgr Marshall Andradi

Sri Lanka : les bouddhistes apprécient le pape et son amour des pauvres
Témoignage de Mgr Marshall Andradi

 

Sri Lanka : les bouddhistes apprécient le pape et son amour des pauvres-Témoignage de Mgr Marshall Andradi

Anne Kurian-ROME, 15 janvier 2015
Mgr Marshall Andradi

- Les bouddhistes apprécient le pape, « son amour pour les pauvres, son effort pour créer la paix dans le monde et tout ce qu’il cherche à faire dans le monde entier », affirme l'évêque sri-lankais Mgr Marshall Andradi au micro de Radio Vatican.

Au terme de la visite du pape François au Sri Lanka (13-15 janvier 2015), Mgr Norbert Marshall Andradi, évêque d’Anuradhapura, salue dans cet événement « un grand encouragement à grandir dans la foi et à mieux connaître la vocation à la sainteté ».

Selon Mgr Marshall Andradi, les bouddhistes apprécient le pape, « son amour pour les pauvres, son effort pour créer la paix dans le monde et tout ce qu’il cherche à faire dans le monde entier… Ils l’aiment pour son engagement en tant qu’homme de paix, de réconciliation, et aussi parce que c’est un homme qui aime les pauvres, un homme qui cherche à créer de bonnes relations avec toutes les autres religions ».

Cohabiter paisiblement

Les Sri-Lankais « sont touchés par le fait que le pape soit venu ici dans ce petit pays, avant même d’aller dans son propre pays » en Argentine, ajoute-t-il.

Il souligne aussi l'importance de cette venue « en raison de son message de paix et de réconciliation entre les peuples de ce pays ». Le pape en effet a encouragé le peuple, marqué par une guerre civile récente (1983-2009), à « marcher sur le chemin d’une paix permanente ».

Pour Mgr Marshall Andradi, qui est à la tête d'un diocèse où les catholiques sont 1% de la population, cela implique de « trouver un mécanisme politique qui garantisse les droits des minorités ».

Il témoigne de la volonté des baptisés de vivre « au milieu des autres le mieux possible », de « cohabiter paisiblement » : « Je rencontre souvent les chefs bouddhistes », précise-t-il.

Appréciation des bouddhistes

L'évêque rapporte aussi que les bouddhistes (70% de la population) « ont été très contents d'avoir été invités à rencontrer le pape » : au premier jour de son voyage, le pape François a participé à une rencontre interreligieuse à Colombo, avec des représentants bouddhistes, musulmans, chrétiens et hindous. Parmi eux, les moines bouddhistes Ven Kaburugamuwe Vajira et Vigithasiri Niyangoda Thero.

Et hier, 14 janvier, le pape a rajouté une visite imprévue à son agenda : il s'est rendu au temple bouddhiste Mahabodhi Viharaya dont il avait reçu le moine Banagala Upatissa au Vatican.

Avec une traduction de Constance Roques

 
Archevêques-évêques-actifs ou émérites
Menu-Arch-eve-actifs-emerites.html
Ce texte leur appartient
 
       

Pour lire les tweets du Pape François
cliquer sur ce logo

ou


Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.