Mgr Francesco Cavina, évêque de Carpi

Irak: lettre du pape et solidarité financière avec les chrétiens par l’intermédiaire de Mgr Francesco Cavina, évêque de Carpi, membre de la délégation de l’Aide à l’Église en détresse d’Italie.

 

Irak: lettre du pape et solidarité financière avec les chrétiens

Marina Droujinina  |  24/03/16


« Le témoignage de foi courageux et patient » des chrétiens en Irak est « un appel pour toute l’Église à redécouvrir la source féconde du mystère pascal », a écrit le pape François.

Le pape a adressé une lettre aux chrétiens d’Erbil, capitale du Kurdistan irakien, il a aussi envoyé des vêtements sacerdotaux et une contribution financière personnelle pour les chrétiens irakiens, par l’intermédiaire de Mgr Francesco Cavina, évêque de Carpi, membre de la délégation de l’Aide à l’Église en détresse d’Italie. La délégation sera en Irak du 1er au 4 avril.

Le pape François demande de « ne pas oublier la tragédie de la persécution » des chrétiens.

« La miséricorde nous appelle à nous pencher devant nos frères et sœurs afin que nous puissions sécher leurs larmes ; guérir leurs blessures, physiques et morales, et consoler leurs cœurs, qui ont été brisés », écrit le pape François : « Ce n’est pas seulement un acte approprié de charité, mais un secours à notre propre corps, parce que tous les chrétiens, en vertu de leur baptême commun, sont ‘un’ dans le Christ », explique le pape.

Le pape exprime aux chrétiens irakiens son « amitié, la communion ecclésiale » et sa « proximité spirituelle », ajoutant que leur souffrance le « peine profondément » et constitue pour les baptisés une invitation à « défendre le droit inaliénable de chaque personne de professer librement sa foi ».

« Dès que le Saint-Père a pris connaissance de mon voyage avec l’Aide à l’Église en détresse, il m’a appelé et il a exprimé le désir d’envoyer un cadeau à nos frères irakiens dans la foi », raconte Mgr Cavina.

Au Kurdistan, la délégation rencontrera Mgr Bashar Matti Warda, archevêque chaldéen d’Erbil, avec qui il visitera des centres de réfugiés dans la banlieue à majorité chrétienne d’Ankawa. Parmi ceux-ci se trouve le « Village Père Werenfried », qui porte le nom du fondateur de l’Aide à l’Église en détresse (AED), le père Werenfried van Straaten : il s’agit de 150 maisons préfabriquées offertes par l’AED à 175 familles chrétiennes.

La visite se poursuivra à l’école, également préfabriquée et donnée par l’AED, permettant à quelque 7 000 enfants irakiens de poursuivre leurs études.

Les jours suivants, la délégation rencontrera Mgr Petros Mouche, évêque catholique syrien de Mossoul.

« L’Aide à l’Église en détresse a soutenu dès le départ les réfugiés chrétiens dans le Kurdistan irakien, rappelle Alessandro Monteduro, directeur de l’AED-Italie. Nous avons fait des dons de nourriture, de maisons et d’écoles afin qu’ils puissent vivre dans la dignité… et afin que les chrétiens puissent continuer à vivre pleinement leur foi. Une foi qu’ils ont courageusement refusé d’abandonner, même au prix de la vie. »

Depuis juin 2014, l’AED a apporté plus de 15 millions d’euros aux chrétiens irakiens.

 
Archevêques-évêques-actifs ou émérites
Menu-Arch-eve-actifs-emerites.html
Ce texte leur appartient
 
       

Pour lire les tweets du Pape François
cliquer sur ce logo

ou


Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.

 

-