Mgr Arnold Orowae

Une flamme qui se répand à travers le monde
Homélie de Tierce, la joie de l'Evangile pour les familles

 

Une flamme qui se répand à travers le monde Homélie de Tierce, la joie de l'Evangile pour les familles
Mgr Arnold Orowae-ROME, 10 octobre 2014

Mgr Arnold Orowae

- « Avec "la joie de l’Évangile", le pape François a allumé une flamme qui se répand dans le monde », déclare Mgr Arnold Orowae, évêque de Wabag (Papouasie-Nouvelle Guinée), qui a prononcé l'homélie de l’office de Tierce ce vendredi matin, 10 octobre 2014.

« Nous encourageons les familles à chercher cette joie qui naît de la rencontre avec le Christ dans l’Évangile. C’est là qu’elles trouveront ce bonheur », a-t-il souligné avant la 9e Congrégation générale du synode des évêques sur la famille.

Il a aussi exprimé la reconnaissance de l'Eglise « envers les nombreuses familles catholiques qui croient dans les valeurs de l’Évangile et qui les vivent dans la vie familiale, qui enseignent la foi à leurs enfants et qui sont des exemples que d’autres familles peuvent voir et imiter ».

Homélie de Mgr Arnold Orowae

Dans sa lettre aux Romains, saint Paul dit que Dieu parle à travers la Bonne nouvelle qui nous montre la foi et nous mène à elle, et nous trouvons la vie par la foi. La foi en Dieu aide à construire une relation d’amour qui se manifeste dans les signes d’amour concrets, montrés au peuple en leur tendant la main dans la charité pour leur bien, corporel et spirituel.

« La joie de l’Évangile remplit le cœur de tous ceux qui rencontrent Jésus » (Evangelii gaudium, n. 1). Par ces simples mots, le pape François a allumé une flamme qui se répand dans le monde. Dans la bouche de beaucoup, les termes de « joie de l’Évangile » sont prononcés avec joie et enthousiasme comme si un nouveau message de l’Évangile devait être proclamé et partagé. C’est l’objet de notre prière, que les personnes et les familles catholiques dans le monde soient remplies de la joie de l’Évangile et d’un désir ardent de partager cette joie avec d’autres, qu’ils soient chrétiens ou non-chrétiens. Ainsi, de plus en plus de personnes seront vivantes dans le Christ, disciples de Jésus et impatientes de participer à la nouvelle évangélisation en apportant la Bonne nouvelle qui conduit chacun à la foi.

Nous encourageons nos familles à chercher cette joie qui naît de la rencontre avec le Christ dans l’Évangile. C’est là qu’elles trouveront ce bonheur. Le Saint-Père évoque aussi une triste réalité lorsqu’il affirme qu’ « il y a des chrétiens (et des familles) dont la vie ressemble à un carême sans Pâques » (Evangelii gaudium, n. 6). Les familles devraient être encouragées à redécouvrir l’Évangile, à lire la Bonne nouvelle avec leurs enfants à la maison, et dans les communautés chrétiennes de base, et à prier avec, en le faisant rentrer dans leur vie de famille de chaque jour. Cela les aidera à faire grandir la foi, l’espérance, l’amour, la joie et la paix dans leurs familles. La maison où vit la famille ne mérite d’être appelée un « chez soi » que lorsque le bonheur est dans l’air que respire toute la famille et lorsque tous font l’expérience de la joie de vivre ensemble dans l’harmonie.

Aujourd’hui beaucoup de familles se battent avec les nombreux défis et distractions qui se présentent. Il faut les affronter et les surmonter pour construire des familles saines. Les familles donnent le meilleur d’elles-mêmes lorsqu’elles doivent discuter et aborder les problèmes et les questions conflictuelles. L’Église est reconnaissante envers les nombreuses familles catholiques qui croient dans les valeurs de l’Évangile et qui les vivent dans la vie familiale, qui enseignent la foi à leurs enfants et qui sont des exemples que d’autres familles peuvent voir et imiter.

Dans les familles où les parents prennent au sérieux les responsabilités que Dieu leur a confiées, en nourrissant et soutenant, en enseignant et en guidant, en protégeant et en défendant leurs enfants et les autres membres de la famille, leur tâche, en tant que laïcs catholiques, d’évangéliser dans et par la famille peut être clairement comprise et menée à bien. Nous espérons et nous prions pour que les familles chrétiennes qui forment la plus grande partie du corps du Christ, jouent ce rôle important en devenant des évangélisateurs et des témoins vivants du Christ, à travers la joie chrétienne des familles.

Traduction de Zenit, Constance Roques

 
Archevêques-évêques-actifs ou émérites
Menu-Arch-eve-actifs-emerites.html
Ce texte leur appartient
 
       

Pour lire les tweets du Pape François
cliquer sur ce logo

ou


Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.