Mgr-Jean-Benjamin-Sleiman-et-Mgr.-Ignatus-Ayau-Kaigama-Sœur-Hanan-Youssef

La "Nuit des témoins", à la rencontre des chrétiens d'Orient
Un cri dans la nuit

 

La "Nuit des témoins", à la rencontre des chrétiens d'Orient-Un cri dans la nuit

Séverine Jahan-ROME, 14 mars 2015

Jean-Benjamin Sleiman, archevêque de Badgad,

Ignatus Ayau Kaigama, archevêque de Jos (Nigeria Sœur Hanan Youssef,


- La « Nuit des témoins », organisée par l’association L'Aide à l’Eglise en Détresse permet la rencontre de fidèles et de responsables chrétiens d’Orient.

Cette année, du 6 au 13 mars 2015, Jean-Benjamin Sleiman, archevêque de Badgad, Ignatus Ayau Kaigama, archevêque de Jos (Nigeria) et Sœur Hanan Youssef, responsable d’un dispensaire dans un camp de réfugiés syriens à Beyrouth, au Liban, sont les invités de cette veillée. Véritable parcours de combattants pour la paix, ils ont témoigné à Avignon le 6 mars, à Saint Germain en Laye le 8 mars, à Dijon le 10 mars, à Toulouse le 12 mars et à Paris le 13 mars 2015.

A travers eux, L’AED invite les grands témoins à honorer les martyrs de la foi, prêtres, religieuses, religieux et laïcs engagés ayant perdu la vie ces derniers mois par fidélité au Christ. Au cours de cette nuit, les personnalités citées ont donné leur témoignage sur la réalité de la situation des chrétiens dans leurs pays respectifs.

A Dijon, quatre tableaux poignants au Nigeria, en Irak, au Liban et en Asie ont évoqué la nuit des martyrs chrétiens. Quel sens donner à cette tragédie ?

L’archevêque de Bagdad attire l’attention sur la situation des chrétiens d’Orient. En 1987, l’Irak comptait 1,2 million de chrétiens. Aujourd’hui, il en reste 500 000 selon le rapport 2013 du département d'Etat américain sur les libertés religieuses dans le monde.

Il prend la parole : "le sang des martyrs lavera les crimes commis" car "il faut toujours un juste qui intercède pour les injustes." « J’ai vu tant de courage chez des gens très ordinaires… Ces pauvres étaient transfigurés…».

Puis, il se risque à donner la portée spirituelle de ces chrétiens morts au nom de leur foi . « Les fanatiques ne sont que des instruments au service des puissances du mal ». « Plus le péché abonde, plus la grâce surabonde ». « Le Seigneur transformera en joie et en don spirituel le sang des martyrs ».

« Oui, le Christ est pantocrator mais il a porté sa croix pour vaincre le mal. Nous devons, nous aussi, offrir notre contribution à la passion du Christ pour contribuer à la défaite du mal et donner un sens à la souffrance et à la mort de ces martyrs. »

Il ajoute : « la souffrance est un mal qui provoque et fait gémir l’humanité".

Ainsi, l'occident est particulièrement invité à prier pour racheter les péchés des princes du mal de ce monde...  Nous devons, nous aussi, à travers ce sang versé, retrouver la dimension de notre croix qui transfigure la souffrance et la mort .

L’archevêque de Jos au Nigéria et Sœur Hanan Joussef au Liban nous décrivent à leur tour les crimes commis dans leurs pays…

Et le cri des martyrs est omniprésent dans cette nuit de communion.

Sœur Hanan conclut ainsi la soirée : « Gardez votre foi en occident car cela nous tient debout. Allez à la messe pour ceux qui ne peuvent pas y aller  et n’oublions pas le sang des martyrs qui coule pour nous sauver . »

Soirée édifiante en communion avec tous les chrétiens persécutés du monde...

Veillée de prière pour le salut du monde…

 
Archevêques-évêques-actifs ou émérites
Menu-Arch-eve-actifs-emerites.html
Ce texte leur appartient
 
       

Pour lire les tweets du Pape François
cliquer sur ce logo

ou


Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.