cardinal Lorenzo Baldisseri
Liberté d'expression, respect, charité
Les mots-clés des débats synodaux, par le card. Lorenzo Baldisseri
 

Liberté d'expression, respect, charité-Les mots-clés des débats synodaux, par le card. Lorenzo Baldisseri

Anne Kurian-ROME, 3 octobre 2014

card. Lorenzo Baldisseri

- « La liberté d’expression, le respect, la charité, l'esprit constructif » doivent caractériser les débats synodaux, déclare le cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du synode des évêques, à la veille de l'assemblée extraordinaire sur la famille (5-19 octobre 2014).

Lors d’une conférence de presse ce vendredi matin, 3 octobre 2014, le cardinal a fait part des perspectives et des nouveautés de l’événement qui s’ouvrira après-demain.

Liberté, respect, charité

Le questionnaire du document préparatoire « a permis de faire émerger de multiples aspects de la réalité présente dans les Églises particulières, dans les paroisses, dans les associations et dans les divers milieux de la pastorale familiale », a rapporté le cardinal.

Il a estimé que « l’ampleur de la matière rassemblée est un indice de la franchise et de la liberté avec lesquelles la consultation a été menée » : « cette grande liberté d’expression caractérisera aussi les assises synodales, qui se dérouleront certainement dans un climat de respect pour toutes les positions, de charité mutuelle et dans un authentique esprit constructif ».

Pour « enrichir le débat » et « distinguer les choix pastoraux les plus adaptés à la famille dans le contexte actuel », « il est important de s’exprimer clairement et avec courage », a-t-il ajouté en précisant : « Dans un climat de confrontation serein et loyal, les participants seront invités à ne pas faire prévaloir leur propre point de vue comme exclusif, mais à chercher ensemble la vérité. »

Le cardinal a souhaité que les médias aussi rendent compte « avec professionnalisme » du « travail serein » du synode. Il y aura à leur attention un briefing quotidien avec la participation de pères synodaux mais aussi le service Twitter du Saint-Siège « pour transmettre en temps réel la synthèse des nouvelles les plus importantes ».

« Marcher ensemble »

Le cardinal a rappelé par ailleurs qu’une assemblée générale extraordinaire, plus courte qu’une assemblée ordinaire ou spéciale, avait pour but d’aborder « un sujet particulièrement urgent » pour le bien de l’Église.

En outre, dans le cas présent, l'assemblée représente « le premier temps d’un parcours qui se conclura par l’assemblée ordinaire prévue pour 2015 ».

« Sur cet itinéraire, il faut aussi inclure le consistoire des cardinaux des 20 et 21 février derniers sur le même thème ». Autant d’événements qui expriment la signification du mot « synode », du grec « syn-odos » : « marcher ensemble ».

Cette année, la béatification du pape Paul VI aura lieu le 19 octobre, lors de la clôture du synode. Pour le cardinal, cette béatification est « un signe important de collégialité, parce que ce grand pontife du vingtième siècle a non seulement guidé et conclu le concile œcuménique Vatican II, mais il a aussi institué le synode des évêques dont il a accompagné les premiers pas. En 2015, nous célèbrerons le cinquantième anniversaire à la fois de la clôture du concile Vatican II et de l’institution du synode des évêques ».

Organisation interne

Enfin, le cardinal a évoqué les nouveautés concernant l’organisation interne : les pères synodaux ont cette fois remis à l’avance leurs contributions, qui ont été prises en compte dans l’élaboration du « Rapport avant le débat général » (Relatio ante disceptationem).

Le débat en salle, qui aura lieu la première semaine, à partir de la deuxième congrégation générale, suivra l’ordre thématique établi selon l’Instrument de travail (Instrumentum laboris) : le dessein de Dieu sur le mariage et la famille (I partie, chap. 1) ; la connaissance de l’Écriture sainte et du magistère sur le mariage et la famille (II partie, chap. 2) ; l’Évangile de la famille et la loi naturelle (I partie, chap. 3) ; la famille et la vocation de la personne dans le Christ (I partie, chap. 4) ; la pastorale de la famille et les différentes propositions actuelles (II partie, chap. 1) ; les défis pastoraux concernant la famille (II partie, chap. 2) ; les situations pastorales difficiles (II partie, chap. 3) ; les défis pastoraux concernant l’ouverture à la vie (III partie, chap. 1) ; l’Église et la famille face au défi éducatif (III partie, chap. 2).

Chaque congrégation générale s’ouvrira avec l’annonce du thème par le président délégué de service puis l’intervention d’un couple d’époux auditeurs qui témoigneront de leur vie familiale.

Au terme de la première semaine, le « Rapport après le débat général » (Relatio post disceptationem) constituera la base pour la suite des travaux de la seconde semaine dans les sous-groupes linguistiques « circuli minores ».

Enfin, les pères travailleront au document final, appelé « Relatio synodi », qui sera ensuite remis au pape François et servira de base pour la préparation du prochain synode.

Avec une traduction de Constance Roques

 
Cardinal Lorenzo Baldisseri
Menu-Card.-Lorenzo-Baldisseri.html
Ce texte leur appartient
 
       

Pour lire les tweets du Pape François cliquer sur ce logo

ou


Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.