Cardinal Lorenzo Baldisseri

Le synode se reconnaît dans "La joie de l'Evangile"
Les propositions des pères synodaux

 

Le synode se reconnaît dans "La joie de l'Evangile" -Les propositions des pères synodaux-
Mgr Lorenzo Baldisseri-ROME, 26 novembre 2013

- Le synode se reconnaît dans "La joie de l'Evangile", explique Mgr Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du synode des évêques, qui a présenté, ce mardi matin, 26 novembre, au Vatican, l'exhortation apostolique du pape François "La joie de l'Evangile", aux côtés de Mgr Fisichella et de Mgr Celli.

Voici notre ptraduction intégrale, de l'italien, de l'intervention de l'archevêque.

Présentation de Mgr Baldisseri

Le document Evangelii Gaudium (EG) du pape François, fruit de la XIIIème Assemblée générale ordinaire du synode des évêques sur « La nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne » (2012), est comme l’annonce d’une joie pour les chrétiens disciples et missionnaires et pour toute l’humanité. Le Saint-Père a eu entre les mains les « Propositions » des Pères synodaux, il les a faites siennes en les réélaborant de manière personnelles, et il a écrit un document qui est à la fois un programme et une exhortation sous la forme d’une « Exhortation apostolique » dont le cœur est la dimension missionnaire, tous azimuts. Ce qui frappe dès les premières pages, c’est la présentation joyeuse de l’Évangile – d’où Evangelii Gaudium – qui s’exprime directement par la répétition du mot « joie », qui revient 59 fois dans l’ensemble du texte.

Le pape a tenu compte des « Propositions » qu’il cite 27 fois. Sur cette base, qui vient de la réflexion des Pères synodaux, il développe l’Exhortation à l’intérieur d’un solide cadre doctrinal, fondé sur les références bibliques et du Magistère, avec une présentation thématique des différents aspects de la foi, où sont affirmés les principes et les doctrines incarnées dans la vie. Ce développement est enrichi par des renvois aux Pères de l’Église, parmi lesquels saint Irénée, saint Ambroise et saint Augustin, pour n’en citer que quelques-uns ; il est ensuite soutenu par l’apport de Maîtres du Moyen-âge comme le bienheureux Isaac de l’Étoile, saint Thomas d’Aquin et Thomas a Kempis ; le bienheureux John Henry Newman, Henri de Lubac et Romano Guardini font partie des théologiens modernes évoqués, ainsi que d’autres écrivains comme Georges Bernanos.

Il faut particulièrement noter les nombreuses références à des exhortations apostoliques comme Evangelii nuntiandi de Paul VI (13 occurences) et à d’autres exhortations post-synodales comme Christifideles laiciFamiliaris consortioPastores dabo vobisEcclesia in Africain Asiain Oceania, in Americain Medio Oriente, in Europa et Verbum Domini. On remarque aussi l’attention portée aux déclarations des épiscopats latino-américains, comme au documents de Puebla et d’Aparecida, à celui des patriarches catholiques du Moyen-Orient lors de la XVIème Assemblée, et à celles des Conférences épiscopales d’Inde, des États-unis, de France, du Brésil, des Philippines et du Congo.

Le thème de la synodalité est déjà introduit à l’intérieur de la partie initiale qui traite de « La transformation missionnaire de l’Église ». Dans la perspective d’une « Église « en sortie » / « en partance » » (n.20) « sortie de soi vers le frère » (n.179), le Saint-Père propose une « pastorale de conversion » à 360 degrés, en partant de la paroisse (cf. n.28), des communautés de base, mouvements et autres formes associatives (cf. n.29) et des Églises particulières (cf. n.30) jusqu’à « penser à une conversion de la papauté » (n.32). On perçoit qu’il désire inclure dans cette « past

 
Cardinal Lorenzo Baldisseri
Menu-Card.-Lorenzo-Baldisseri.html
Ce texte leur appartient
 
       

Pour lire les tweets du Pape François cliquer sur ce logo

ou


Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.