Card. Jean-Louis Tauran
Une audience interreligieuse, mercredi 28 octobre
Un « chemin commun vers la vérité »,
 

Une audience interreligieuse, mercredi 28 octobre-Un « chemin commun vers la vérité », par le card. Jean-Louis Tauran
Anita Bourdin -
Rome, 27 octobre 2015 

« Les années à venir verront l’Église encore plus engagée à répondre au grand défi du dialogue interreligieux », déclare le cardinal Tauran qui salue l’action du pape François notamment son initiative pour une audience interreligieuse, mercredi, 28 octobre et définit le dialogue comme un « chemin commun vers la vérité ».


L’audience générale de ce mercredi 28 octobre, sera « interreligieuse », à l’occasion du congrès organisé à Rome pour les 50 ans du la déclaration conciliaire « Nostra aetae » sur les rapports de l’Eglise avec les religions non-chrétiennes, comme nous l’annoncions les 13 et 22 octobre.

Le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux est intervenu lors de ce congrès ; soulignant l’importance du dialogue interreligieux pour la paix du monde : « Les années à venir verront l’Église encore plus engagée à répondre au grand défi du dialogue interreligieux. Il est, entre autres, la condition préalable à cette paix qui est un bien indispensable pour tous et l’aspiration de tout être humain, et à laquelle toutes les religions, avec leur propre bagage religieux et humain, peuvent grandement contribuer. »

Le cardinal Tauran rappelle comment le texte a été adopté par le Concile Vatican II.

Il cite l’intervention importante de Benoît XVI en février 2013 : « Liberté religieuse (Dignitatis humanae, ndlr) et “Nostra aetate”, unis à “Gaudium et spes”, sont une trilogie très importante. »

Il définit le dialogue comme un « chemin commun vers la vérité » : « En ces temps actuels, pour de nombreux motifs obscurs et difficiles, je suis convaincu que l’objectif du dialogue entre les religions est de faire un chemin commun vers la vérité. Un chemin qui doit tenir compte de l’identité de celui qui dialogue : on ne peut pas dialoguer dans l’ambiguïté ; de l’attention à l’autre : celui qui prie et qui pense différemment de moi n’est pas un ennemi ; et de la sincérité des intentions réciproques. »

 
Cardinal Jean-Louis Tauran
Menu-Card.-Jean-Louis-Tauran.html
Ce texte leur appartient
 
       

Pour lire les tweets du Pape François
cliquer sur ce logo

ou


Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.