Card. Gianfranco Ravasi

Le "Parvis de François", par le Cardinal Gianfranco Ravasi-

 
Le "Parvis de François", par le Cardinal Gianfranco Ravasi-Une rencontre de dialogue entre croyants et non-croyants est organisée à Assise au nom d’une commune "humanité". Intervention du card. Ravasi, traduction intégrale.

Cardinal Gianfranco Ravasi-Rome, 15 septembre 2015 

Le « Parvis de François : humanité, dialogue entre croyants et non-croyants », est organisé par le Conseil pontifical pour la culture, à Assise du 23 au 27 septembre.


La rencontre a été présentée à la presse au Vatican, lundi, 14 septembre, par le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical pour la culture, entouré du père Enzo Fortunato, directeur du bureau de presse au Saint-Couvent d’Assise et d’Olivier Toscani, photographe.

Une rencontre sous le signe d’une commune « humanité » dans le sens à la fois des « fils d’Adam » et dans le sens d’une « humanité » faite de charité et de solidarité.

Voici notre traduction intégrale de l’allocution du cardinal Gianfranco Ravasi.

A.B.

Intervention du card. Ravasi

C’était un lieu ouvert, où les regards des personnes, très différentes entre elles, pouvaient se croiser – même à distance – où l’on pouvait échanger quelques mots, où l’on voyait aux visages que tout le monde était finalement pareil. C’était à cela que servait le « Parvis des Gentils », de l’antique Temple de Jérusalem.

Depuis quelques années, ce « parvis » symbolique, siège du dialogue entre croyants et non-croyants, est implanté dans de nombreuses villes du monde.

Cette année, pour la deuxième fois, après la magnifique expérience de 2012, il sera de retour à Assise, et deviendra le « Parvis de François », du nom de l’homme qui n’a pas craint de dialoguer avec le sultan d’Egypte, d’embrasser un lépreux, de mettre la création au cœur d’un chant choral.

Du 23 au 27 septembre dans sa ville et dans son couvent, transformés en « parvis » de rencontre, afflueront des personnalités politiques, des intellectuels, des artistes mais aussi tant d’hommes et de femmes prêts à écouter et à parler.

Malgré la symbolique des événements et des espaces et la grande variété des thèmes, tout le monde retrouvera son identité la plus profonde au-delà des différences de foi, d’idées, de comportements, d’appartenances politiques et sociales, dans ce parvis.

Le mot HUMANITÉ sera en effet au centre, dans sa double signification. D’un côté, celle-ci nous rappelle que nous sommes tous des fils d’Adam, donc membres de la même famille, liés par des liens fraternels entre nous et avec la terre qui nous accueille et nous nourrit. De l’autre, l’« humanité » dans un sens métaphorique, signifie charité, miséricorde, compassion, tendresse, des vertus que nous devons faire briller à nouveau pour cohabiter en toute sérénité, l’un à côté de l’autre.

Tous ensemble, à Assise, dans le « Parvis de François » – à travers la société, l’art, la pensée, la beauté – nous pouvons, ainsi, retrouver l’harmonie dans la diversité.

Comme l’affirmait Konrad Adenauer, le siècle dernier : « Nous vivons tous sous le même ciel mais n’avons pas tous le même horizon ».

Le ciel du « parvis » d’Assise pourra accueillir tant d’horizons différents et les recomposer en une grande mosaïque, celle d’une humanité variée et unie.

© Traduction de Zenit, Océane Le Gall

 
Card. Gianfranco Ravasi
Menu-Card.-Gianfranco-Ravasi.html
Ce texte leur appartient
 
       

Pour lire les tweets du Pape François

cliquer sur ce logo

ou

Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.