Card. Gianfranco Ravasi

Expo Milan 2015 : le Saint-Siège met le projecteur sur la solidarité et la fraternité"

 

Expo Milan 2015 : le Saint-Siège met le projecteur sur la solidarité et la fraternité"Pas seulement de pain", présentation du card. Ravasi

Rédaction-ROME, 14 avril 2015



- A l'Exposition universelle 2015 de Milan (1er mai - 31 octobre), le Saint-Siège attirera l’attention « sur l’importance symbolique de la nourriture », dans « toute son ampleur et sa complexité ». Il invitera « à redécouvrir les dimensions de la solidarité et de la fraternité pour apprendre ensemble à garder la planète et à donner un avenir d’espérance à l’humanité », explique le cardinal Ravasi.

Le Pavillon du Saint-Siège a été présenté ce mardi 14 avril au Vatican, par le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical pour la culture et commissaire général du Saint-Siège pour l’Expo 2015, Mgr Domenico Pompili, sous-secrétaire de la Conférence épiscopale italienne (CEI) et Mgr Luca Bressan, vicaire épiscopal pour la culture, la charité, la mission et l’action sociale dans le diocèse de Milan.

Intitulé « Pas seulement de pain » - le thème de l'exposition universelle est « Nourrir la planète, énergie pour la vie » - le Pavillon est organisé par le dicastère pour la culture, la CEI, le diocèse de Milan, avec la contribution du Conseil pontifical « Cor Unum », et deux partenaires scientifiques : l’université catholique du Sacré-Cœur et l’Hôpital pédiatrique Bambino Gesù.

Intervention du cardinal Gianfranco Ravasi

Le Saint-Siège à EXPO 2015

La présence d’un Pavillon du Saint-Siège à l’Expo de Milan n’est certes pas une nouveauté, puisque depuis Pie IX jusqu’à Benoît XVI, le Saint-Siège a voulu participer aux expositions internationales pour manifester l’intention de l’Église de faire entendre sa voix et d’offrir son témoignage sur les thèmes délicats et riches d’avenir qui ont été proposés d’une fois à l’autre par les expositions, surtout au cours des dernières décennies.

La politique culturelle du Saint-Siège reste par conséquent cohérente en confirmant l’importance d’être présent et de prendre part aux questions cruciales concernant les façons d’habiter la planète et d’en protéger l’avenir. D’autre part, les manifestations internationales sont une occasion propice pour proposer son message culturel et spirituel, y compris à travers le langage esthétique et les œuvres d’art que la foi chrétienne a su générer au cours des siècles, de manière originale et créative.

Pour l’Expo de Milan, en particulier, le Saint-Siège a l’intention de concentrer l’attention des visiteurs sur l’importance symbolique de la nourriture et sur les potentialités de développement anthropologique de ce thème, compris dans toute son ampleur et sa complexité.

Le pavillon du Saint-Siège aura pour titre deux brèves citations bibliques : « Pas seulement de pain » et « Donne-nous aujourd’hui notre pain », affirmations qui renvoient précisément soit à une vision ample et intégrale, non réductive, des besoin humains, soit à une dimension concrète qui n’oublie pas le quotidien avec ses urgences et ses exigences.

Les quatre dimensions soulignées dans l’intitulé du thème comme dans l’aménagement du pavillon – un jardin à garder, une nourriture à partager, un repas qui éduque, un pain qui rend Dieu présent dans le monde – renvoient évidemment aussi à des affirmations précises et à des prises de position du pape François.

Dans son Message pour la Journée mondiale de l’alimentation 2013, par exemple, il écrivait ceci : « C’est un scandale que la faim et la malnutrition soient encore présentes dans le monde ! Il ne s’agit pas seulement de répondre aux urgences immédiates, mais d’affronter ensemble, à tous les niveaux, un problème qui interpelle notre conscience personnelle et sociale, pour parvenir à une solution juste et durable […] Le défi de la faim et de la malnutrition n’a pas seulement une dimension économique ou scientifique, qui concerne les aspects quantitatifs et qualitatifs de la filière alimentaire, mais il a aussi et surtout une dimension éthique et anthropologique. Nous éduquer à la solidarité signifie alors nous éduquer à l’humanité : édifier une société qui soit vraiment humaine veut dire mettre toujours au centre la personne et sa dignité, et ne jamais la vendre à bas prix, à la logique du profit. »

Sa présence à l’Expo 2015 et le message que le Saint-Siège propose aux millions de visiteurs constituent donc un appel et une invitation à redécouvrir les dimensions de la solidarité et de la fraternité pour apprendre ensemble à garder la planète et à donner un avenir d’espérance à l’humanité.

Traduction de Zenit, Constance Roques 

 
Card. Gianfranco Ravasi
Menu-Card.-Gianfranco-Ravasi.html
Ce texte leur appartient
 
       

Pour lire les tweets du Pape François

cliquer sur ce logo

ou

Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.