Ermite Consacrée par voeux publics Grand-Parent
Mon Jeu d'eau, ma mère et mon frère Serge ont tout détruit par rage de me voir entré dans la vie érémétique après les avoir servie comme bonne durant des années.
 

Vous trouverez ici mon jeu d'eau avant et après mon départ pour la vie érémitique, ma mère et mon frère ont tous laisser à l'abandon la rage de me voir partir à la vie érémétique et lui laisser à Serge la responsabilité de s'occuper de sa mère moi qui lui a consacré 30 ans de ma vie pour me faire dire en 2002 que je n'étais plus sa fille mais la bonne à tout faire et que Mlle Louise Caron l'employée du magasin était sa fille alors Dieu m'a dit ; J'ouvre la porte de ta prison doré et va finir ta vie en ermitage... et laisse tout derrière toi, et voyez le résultat avant et après mon départ.

Le château a été détruit dès la mise en vente du bloc de maman en 2009.

Mon château, 1 tones, 48 fenêtres, 4 portes, en béton armé, les tours sont tôle calvanisé, tout éclairé mesure 7 pied de haut, 4 pieds de large. Cela m'a pris 2 mois pour le monté au complet et maintenant il est détruit en partie car il n'a plus d'entretien sur le terrrain depuis mon départ  en 2003

Le soir tout était éluminés et des gens venaient prendre des photos. D'autres venaient se reposer en écoutant le bruit des chutes. Riches ou pauvres pouvaient venir se reposer

On voit encore mon terrain que ma mère et mon frère disaient que c'était le sien.. Ma mère a payé sous la table des avocats pour qu'ils disent que mon terrain et ma maison étaient son bien, car elle ne pouvait pas vendre son bloc qu'elle avait construit sur mon terrain. Devant un pistolet mis sur le front par mon frère j'ai signé les papiers et j'ai donner par acte notarié par le notaire Jean Rivard qui sera accusé plus tard de fraude.

On voit ma maison, la rocaille a 45 pieds de descentes et 450 pieds de rocailles sur 3 paliers avec un corridor par étage pour marcher On voit l'arrière de mon ex terrain, le laisser aller a fait que les vivaces se sont donner à coeur joie de tout envahir. La nuit tout était illuminé, les chutes, les maisons, le chateau. Les pruniers, les pommiers, les cerisiers, les poirées tout est partie.

Mon jeu d'eau a été fait durant ma période de maladie je voulais montrer à mes fils qu'un personne handicapé peut passer à travers toute maladie quand elle met sa Foi en Dieu et en elle même et rien n'est impossible et je me suis entouré de bénévoles pour les lourds travaux.

Depuis plus de 10 ans des autobus nolisés sont venue prendre des photos avec des gens qui faisaient le tour, même cela était devenu un centre de visite pour la ville de Magog, j'ai gagné durant 10 ans les concours de décoration de jardin privé.

Deux maires se sont succédé durant cette période et chacun était fier de venir faire visiter mon jeu d'eau à leur invité.

Maintenant depuis mon départ de la vie érémitique tout est à l'abandon car cela demandais des mises au point à chaque printemps à cause du gel et du dégel et aussi malheureusement au vandalisme qui venait briser ou voler des choses comme mon petit bonhomme noire qui pêché dans le bassin, même des gens qui prenaient cela pour une piscine la nuit, un jour je me suis tanné et j'ai armé le fond du bassin et de 8 pieds de profond il est remonté à 4 pieds donc ils ont été voir ailleurs pour se baigner, ce qui a ôté la beauté des chutes.

 

 

 

 

 

 

 

Tout a été fait par moi, l'électricité, la maçonnerie, la plomberie, les cabanes le château, les ponts, les chutes, mais il a pris différentes formes avec les années à cause du vandalisme ou du dégel aussi mais beaucoup de photo de mariage ou de baptême ou de bal de finissant on eu le jeu d'eau comme fond pour les prises de vues.

J'ai même faite la manchette des journaux et des programmes de Tv.

Le Maire Marce Poulin de Magog un ami personnel depuis des années, étaient tout heureux de me remettre mon 10ième certificat du plus beau terrain paysagé de Magog  qui sera mon dernier.

Mon panier à fleur renversé  du plus petit au plus grand, fait avec de vieilles briques et du bon ciment avec de la chaud

IL y a une système de drainage pour permettre l'eau de s'écoulé.

De cette façon les fleurs ne pourrissent pas et ne meurent pas

AVANT ET APRÈS JE NE FERAIS PAS DE COMMENTAIRE POUR NE PAS MANQUER `A LA CHARITÉ VOUS JUGEREZ PAR VOUS MÊME JE PEUX TOUT SIMPLEMENT DIRE QU'IL A EU UNE PERTE DE 45,000.00

LORS DE VENTE DE MA MAISON ET DU BLOC DE MAMAN APRÈS SA MORT ET J'AVAIS COMMENCER EN 1989 ET TOUT A ÉTÉ DÉTRUIT EN 2003

Mon premier jeu d'eau avant le vadalisme, j'ai refaite 4 fois ce paysagement à cause que les gens venaient voler des fleurs ou des lampes ou tout simplement le brisé pour être cool à l'école.Tout a été fait par moi, la plomberie, électricité, le ciment, les ponts, les chutes enfin tout.

Le même après mais les chutes ont dû être refaitent ainsi que le contour maintenant tout est laisser à l'abandon depuis mon départ en 2002 question familliale non réglé.

Maintenant tout cela fait partie de ma mère et de mon frère qui ont reçu ma maison quand je suis partie vivre en ermitage.

Cette photo a été prise par un photographe officiel pour le concours mais aussi pour preuve pour pourvoir garder mon terrain, c'est le 2ieme changement après que plusieurs petites maisons ont été briser par un hiver froid . L'autre photo monte la partie qui a été changer et moi avec mon uniforme d'officer comme Major de Ordre de L'Ambulance St Jean, en 2003

Ma mère en 2006 était partie en résidence au foyer de la Providence mon frère Serge devenait curateur et dès qu'il a eu tout les pouvoirs il a laisser à l'ambandon le terrain et le jeux d'eau, et en 2009 au dèces de ma mère il ne restait plus rien de potable donc le monsieur qui a acheter ma maison et le bloc de ma mère a peu se sauver de 45,000.00 de la valleur du terrain avec le jeu d'eau en bonne condition car c"est moi qui l'avait assurer à cause qu'il avait toujours des gens qui passaient sur les ponts et qui allaient voir les petites maisons.

Serge n'est jamais été bon dans le paysagement, et malgré que je ne demeurais plus avec eux je lui avais offert de venir m'occuper du terrai durant l'été mais il a refusé pour lui tout était une perte d'argent et de temps et surtout il ne voulait rien qui lui rappeller sa soeur ermite, pour lui jetais folle..

Mais déjà j'avais laisser tomber le travail de la réparation, car comme comprendre que votre frère vous demande de rembourser un million de dollards pour tous les frais médicaux, opérations, lignes d'enfants été, mes 14 ans de pensionnats, normalement les enfants ne rembourses pas cela à leur parents.

Serge aimait éperdument sa mère et sa mère ne voyait que Serge, donc pour lui, le terrain était un mauvais placement et voulais tout avoir, ma maison, mon terrain pour ne pas a avoir à me rembourser le fait que durant 25 ans ma mère était sur mon terrain, c'est même le notaire Jean Rivard qui va accepter que je signe un papier notarié de don en faveur de ma mère et de mon frère pour une dette de un million d'être venue au monde malade, j'ai demandé que cela soit inscrit dans le don notarié et je suis partie pauvre comme lègue pour sauver ma vie d'ermite, et le notaire Jean Rivard sera condamné en 2008 pour fraude et il est encore en prison. Et pour la modique somme de $ 01.00 un dollar Serge reprenait tout mes biens, et après 25 ans de refus et de frais d’avocat qui ne serait jamais régler, car ma mère payait les avocats devant moi, avec des enveloppes brunes ou avec des bouteilles de volka de Cuba et d’autres boissons des pays qu’elle voyageait avec Serge et ma tante Simone.
 
Comment une pauvre ermite et fille légitime de cette mère pouvait payer ces avocats comme elle le faisait, donc ne voulant pas signer les papiers je ne pouvais pas vendre ma maison, car son bloc, et les escaliers des locataires étaient sur mon terrain. Un jour Dieu m’a dit :.’’ Je ouvre la porte de ta prison doré veut-tu partir et tout leur laisser je vais veiller sur toi’  J’ai dis à Dieu : Si c’est l’heure alors je vais partir et pas longtemps après je quittait Magog, pour aller vivre à Sherbrooke, Ascot-Corner, et ensuite départ définitif du diocèse de Sherbrooke pour le diocèse de Rimouski. Dieu me voulait loin pour que je ne puisse m’occuper de lui et de ses prêtres dans le silence de mon ermitage.

UNE DES CERTIFICATS DE LA VILLE DE MAGOG J'EN AI EU PLUSIEURS
AVANT
on voit très bien la sortie des locataires, eux devaient passer sur mon terrain, ma mère avait reconstruit sa maison qui était style canadien pour faire un bloc, et le temps que j'étais hospitaliser elle a fait allonger le bloc pour prendre mon terrain en faisant reculer la ligne de débarcation, après avoir consulter des avocats pour faire respecter mes droits même si les cadatres étaient à moi, ma mère payais les avocats avec mon frère Serge pour que je ne peux pas rien faire, je n'avais pas ses finances pour les graisser aussi.
à chaque année je devais refaire la basse, et la remonté car des jeunes venaient se baigner la nuit, donc de 15 pieds de profonds elle était rendue à la fin que 4 pieds d'eau. Il avait 5 variétés de pierres. Les dentelles du pont était fait avec des contenants de fleurs de 4x4 remplie de ciment, l'ouverture des ponts étaient fait avec de la tolle entrée dans le ciment, la grande chute l'eau allait tomber dans un petit bassin en arrière du pont et remontait en surface pour tomber dans le bassin et avec une systême de 2 pompes remontait en faut de la tour pour retomber dans un petit bassin qui va communiques dans la grande chute et qui elle va dévié l'eau pour aller dans les chutes latéreaux.
les fenêtres étaient du grillade et le contour du stiroforme rose que je peinturais aux 3 ans de couleurs différents, les tours étaient en ciment travailler comme de la neige, les boules roses ou rouges étaient des pieds de tables et la partie épaisse était à l'intérieur des cormes en tolles. J'avais oublier un 5 gallons de peintures qui est restait là, car le ciment était pris. Le tout éclairé la nuit.
le premier, le trou est rester de la même grandeur avec les années, mais la décoration a été refaite, les chutes et rivières, les trotoires
les nouveaux propriétaires laissent pousser les vivaces qui vont envahir les rocailles.
ma maison et les gens venaient prendre des photos et marcher sur les 3 ponts que j'ai faite, beaucoup de mariage a été fait sur terrain.
seul les tours que je n'ai pas fait, tout le reste du château en ciment, portes et fenêtres sont de moi
Le soir tout était allumée et avait de la musique

il avait 3 rocailles celles de gauche ensuite le jeu d'eau et après une grande rocaille de 450 pieds

J'ai fais l'électricité, la plomberie, le paysagement, le château, les maisons,le pont, les chutes, les trotoires tout à été laisser à l'abandon et détruits ensuite par le nouveau propriétaire.les lumières étaient faite avec des pots de café encore et comblet de crémette pour tenir la lumière.
La rocaille avait 3000 variétés de fleurs, ils ont laisser pousser la mauvaise herbe. du temps que mon père vivait il avait 3 serres
Dernière fois que je porte mon uniforme avec mes décorations je part pour la vie érémétique
la nuit tout était allumée, vous voyez en trois partie car c'est trop grand
photo prise en haut de la rocaille, des tortues en ciment que j'avais creusé le ventre pour mettre des spots de lumières de différentes couleurs
Deux jours avant que je quitte ma maison et mon terrain pour aller vivre ma vie d'ermite, j'ai demandé à une amie de me prendre en photo en uniforme et avec tout le travail que j'avais fait depuis 1989. Comme vous voyez le jeu d'eau avait encore changer de look, et avait peu d'eau 4 pieds, il avait des poissons et des tortues.
 
APRÈS LES PAROLES SONT INUTILES LES BLESSURES SONT ÉNORMES
la maison du Bédeau Brassard entre chien et loup, Serge a tout briser.
Église, la maison de Noella ma mère, ont été briser
mon chateau qui était allumer, et la fontaine tout a été détruit
Voilà le résultat de la rage de mon frère et de ma mère contre moi, tout détruire
De la vivace pas nettoyé devient une forêt
ils ont tout vendu à perte pour éviter que moi et ma jumelle est nos familles reçoivent de l'argent plus élevé, donc tu ne reçois rien, ou presque mais les petits enfants n'ont rien reçu, ils ont oublier que nous étions membre de la famille, mais des étrangers.
tout le dessin de la recaille est recouvert de vivace en liberté
ils ont casser tout les chutes et jetter les pompes
dire que ce terrain était le préférer des photographies qui étaient offert gratuitement pour les mariages.
j'ai caché l'annonce du vendeur je ne veux pas lui faire de la publicité gratuite
en bas vous voyez comme le terrain était beau, 3 étages de rocailles sur 450 pieds de long
tout était laisser aller et déjà la vivace commence à envahir le terrain
le terrain entre ma maison et mon terrain était beau avant, le mur de soutient en pierre de célis était fait par moi
tous les pavots d'islance, les rosiers, les roses, plus rien
ou est rendu le bassin d'eau et les chutes ??? les vivaces ont bue tout l'eau
ou sont les escaliers, les chutes, les chemins, les vivaces se sont étirer pour tout envahier
les chutes sont à sec, tout a été laisser à l'état sauvage, quand on aime plus sa soeur parce qu'elle part pour suivre le Christ. Notre famille Louise et moi, on a été capable de vivre, sans l'ARGENT QUE VOUS NOUS AVEZ VOLER, de payer un paysagiste et le garder intact, malheueusement les personnes qui ont acheter les deux maisons donc on connaît leur noms on tout détruit trop de travail, maintenant vous avez déjà eu la sentence de Dieu ils sont mort en 2009-2011
 
Ermite Consacrée par voeux publics Grand-Parent
Menu-Sr.-Denise-Christiaenssens-Ermite-de-la-croix.o.f.s.-grand-parent.html
Ce texte leur appartient Sr Denise Christiaenssens Ermite de la croix ofs
 
       

Pour lire les tweets du Pape François

cliquer sur ce logo

ou

Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.