Ermite Consacrée par voeux publics Grand-Parent
La perle de l'église est la confession qui fait le parallèle avec la semaine sainte
 

La confession qu'elle beau sacrement si négliger par les fidèles et le manque de prêtres au confessionnal qui n'ont pas de temps pour les entendre avant la messe on est presser à parler avec les punaises de sacristie et les dernières nouvelles.

Quand le prêtre ne porte pas ni la soutane, ni le collet romain et qui arrive dans les 10 dernières minutes pour dire sa messe, alors ceux qui ne savent qu'il est le curé ou le prêtre de service ne vont pas lui demander de les écouter et ensuite on dit que les gens ne se présentent pas.

La confession n'est pas un service de 10 secondes sauf en danger de mort et encore à Lac Mégantic au Québec, les gens n'ont pas eu le temps de se préparer avant d'aller veiller. Jésus a dit qu'il viendrait comme un voleur et que Dieu seul connaît l'heure de la mort d'une personne.

Donc, il faut toujours se ternir prêt, le manque de temps n'est pas une raison pour dire: On ne savait pas qu'il était un prêtre cet homme-là, peut être si tu venais à la messe plus souvent tu serais qu'il était prêtre. Le prêtre peut bien vouloir confesser les gens mais si eux disent qu'ils se confessent à Dieu directement alors leurs fautes ne sont pas pardonner car seul le prêtre peu pardonner au nom de Dieu, sinon pourquoi Jésus à fait les sacrements?

Demande à Dieu Trinitaire de te donner le don de la Crainte de Dieu et de la bonne confession et Il te fera goûter à ce  NECTAR spirituel pour ceux et celles qui s’approchent dans un cœur contré et totalement donner à Dieu et par la Foi croit que ce prêtre qui les reçoit au confessionnal est un ministre ordonné par l’archevêque et qu’il est celui qui te redonnera la paix de l’âme avec Dieu.

Si tu n’es pas capable de regarder dans les yeux du prêtre quand tu te confesses pour dire tout tes péchés sans rougir, sans honte, c’est que tu lui caches la vérité, car quand tu ne caches rien  c’est à Dieu que tu dis la vérité, tu peux mentir à ton confesseur mais tu ne peux pas mentir à Dieu.

Tu auras passé à côté de ce cœur à cœur avec Dieu et tu sortiras de tes confessions toujours déçu et jamais guérie. La joie du sacrement du pardon c’est une renaissance à chaque et une marche de plus à gravir sur la route de la sainteté.

La perle de l'église est la confession qui fait le parallèle avec la semaine sainte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Jeudi Saint

Jésus:

Marche librement vers sa passion et sa croix pour nous libérer du péché
originel et nous ouvrir les portes du ciel une fois pour toute.

Nous:


Marchons librement vers le confessionnal pour retrouver les grâces perdues
par le péché et nous ouvrir les portes de la miséricorde de Dieu, par son représentant le Prêtre.


Le Vendredi Saint.


Jésus:

Se donne librement sur la croix, pour nous sauver et pardonner à tous ceux et celles
qui l’ont laisser tomber à cause de la peur de subir même la mort. Il nous pardonne sans condition.


Nous:


Entrons dans le confessionnal dans un esprit d’humilité, de repentir sincère, et de l’aveu de nos fautes sans en cacher aucune, car le prêtre est par son ministère sacerdotal, Jésus qui nous écoute et nous pardonnons sans condition. La peur du jugement ne doit être ici de mise, car le prêtre ne juge pas la personne mais la faute, et il est là pour pardonner nos fautes de la part de Jésus.

Le Samedi Saint

Jésus:
Meurt librement sur la croix, et attend que Dieu vienne le chercher pour lui redonner une nouvelle vie, et témoigner de sa résurrection et rebâtir son église jusqu’à la fin des temps.

Nous:

Attendons la pénitence dans un esprit d’obéissance et aussi d’action de grâce de voir la grande miséricorde de Dieu à notre égard. Dieu nous donne une résurrection temporaire pour que nous restions témoins dans son église, et quand l’heure de notre mort arrivera nous serons avec Lui pour l’éternité.

Le Dimanche de Pâques


Jésus:
Sort du tombeau, rayonnant de lumière, de joie, et devient encore aujourd’hui un témoin de la puissance de Dieu envers lui. Il est glorifié avec sa divinité d’homme et de Dieu.

Nous:
Nous sortons du confessionnal, rayonnants de lumière de joie, de voir que nous sommes libérés de nos fautes, et nous sommes des témoins vivants de cette miséricorde de Dieu, car aucune faute ne peut être pardonnée par Dieu, seul l’homme peut refuser le pardon, car il est le seul qui peut avouer la faute. Dieu respecte même notre liberté dans ces aveux de nos fautes, nous sommes le seul responsable de dire la vérité ou non, Dieu lui nous accorde le pardon sans condition et sans juger lui.

La Confession

Plus on pratique le sacrement de la pénitence, plus on grandit dans l’amour de la Sainte Trinité. Plus nous allons cueillir des roses spirituelles, pour les offrir à Jésus de nous avoir donné ce beau sacrement qui nous unit à la Sainte Trinité. C’est un lieu privilégié et personnel où Dieu nous parle cœur à cœur par l’intermédiaire du pauvre petit prêtre qui lui nous dit les paroles qu’il reçoit de Dieu pour nous transmettre et nous dire comment Dieu nous aime et nous pardonne tous nos péchés avoués. C’est notre Foi qui nous permet de croire à la personne réelle du Dieu Trinitaire dans ce prêtre au moment où il exerce son ministère.

©+ Sr Denise Christiaenssens Ermite de la Croix o.f.s

 
Ermite Consacrée par voeux publics Grand-Parent
Menu-Sr.-Denise-Christiaenssens-Ermite-de-la-croix.o.f.s.-grand-parent.html
Ce texte leur appartient Sr Denise Christiaenssens Ermite de la croix ofs
 
       

Pour lire les tweets du Pape François

cliquer sur ce logo

ou

Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.