Père Matthew John Gardzinski,
Le phénomène de la migration a été au centre de la rencontre des évêques et des directeurs nationaux en charge de la pastorale des migrants en Europe.
 
Europe : la voix de l’Église en faveur des migrants

Le phénomène de la migration a été au centre de la rencontre des évêques et des directeurs nationaux en charge de la pastorale des migrants en Europe. L’Église appelle à une approche plus globale qui ne se limite pas au seul aspect caritatif.

Marina Droujinina

Rome, 1 juillet 2015

Père Matthew John Gardzinski,

L’Église doit être « une voix prophétique en faveur des migrants, appelant à une approche qui est plus globale et qui va au-delà du seul aspect caritatif », a déclaré le père Matthew John Gardzinski, membre du Conseil pontifical pour la Pastorale des migrants et des personnes en déplacement.

Le phénomène de la migration a été discuté à la rencontre des évêques et des directeurs nationaux en charge de la pastorale des migrants en Europe qui se déroule à Vilnius (Lituanie) du 30 juin au 2 juillet, sous la houlette du CCEE.

Le père Gardzinski estime qu’il est nécessaire de « sensibiliser » les paroisses locales afin d’ « encourager les fidèles à opter pour la justice et l'égalité; d'informer correctement l'opinion publique sur la véritable situation des migrants non seulement dans le pays d'accueil, mais aussi dans leurs pays d'origine respectifs ».

« L'Église continue de déclarer la nécessité d'une perspective plus large de la question, une approche qui prend en compte le critère éthique fondamental donné par l'unité de la famille humaine», a déclaré le père Gardzinski dans le discours prononcé au nom du cardinal Antonio Maria Veglio, président du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants qui ne pouvait pas assister personnellement à l'assemblée.

« Au plan politique, aucune nation n’est capable de gérer et de traiter la migration à elle seule de manière adéquate », a continué  le père Gardzinski. Il a souligné « la nécessité » de «  la coopération »  et de « la collaboration mutuelle entre les États et les nations » afin « d'aborder la situation de la migration humainement, en sauvegardant la dignité humaine de chaque personne ».

Les membres de l’Église doivent aussi « travailler ensemble » pour « mieux gérer les défis que la migration pose », a dit le père Gardzinski. Il a cité les paroles de l’exhortation apostolique « Ecclesia in Europa » du saint pape Jean Paul II sur les « formes intelligentes d'acceptation et d'hospitalité » ainsi que sur « une culture mature de l'acceptation ».

Le phénomène de la migration  « est un défi pour nous qui proclamons l'Évangile du Christ, a dit le père Gardzinski : c’est un défi pour l’Église d’« accepter » les migrants « indépendamment du lieu d’où ils viennent et des croyances qu'elles professent ».

 
Les migrants et l'Église une seule page

Menu-Les-migrants-et-L-Eglise.html

Ce texte leur appartient
 
       

Pour lire les tweets du Pape François
cliquer sur ce logo

ou


Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.