P.-Jean-Claude-Bergeron-Redemptoriste Pédophille
Le père Jean-Claude Bergeron coupable d'agressions sur sept élèves
 

 

Le père Jean-Claude Bergeron coupable d'agressions sur sept élèves

PUBLIÉ LE MERCREDI 9 DÉCEMBRE 2015 À 15 H 41 | Mis à jour le 9 décembre 2015 à 18 h 28

Jean-Claude Bergeron ( gilet blanc mentau au bras) au palais de justice de Québec mercredi.   PHOTO : ICI RADIO-CANADA

Après plus de cinq ans de procédures judiciaires, le père rédemptoriste Jean-Claude Bergeron est déclaré coupable d'attentat à la pudeur et grossière indécence sur sept élèves de l'ancien Séminaire Saint-Alphonse à Sainte-Anne-de-Beaupré, dans les années 70 et 80. Le juge Jean-Pierre Dumais a donné raison aux victimes sur toute la ligne.

« De l'ensemble des témoignages se dégage une trame commune admise à la fois par l'accusé et certaines victimes. Elles souffraient presque toutes d'énurésie, donnant ainsi l'opportunité à l'accusé de les agresser sous prétexte de veiller à leur hygiène corporelle. La plupart des témoins, et je suis d'avis qu'il n'y a aucune collusion, parlent de l'obsession de l'accusé à vérifier leur hygiène corporelle et je retiens leur témoignage », écrit le magistrat.

Le juge a rappelé que certaines victimes avaient livré des témoignages contradictoires, comprenant certaines inexactitudes, mais que ces erreurs sur des faits vécus par des enfants sont compréhensibles et accessoires. Sur le fond, il a dit n'avoir aucun doute sur la véracité des agressions.

Une des victimes avait raconté, par exemple, s'être fait frictionner les parties génitales avec un onguent analgésique par l'accusé. Le jeune garçon a ensuite été menacé d'expulsion après avoir dénoncé la situation au directeur. « Cela ne peut s'oublier », soutient Jean-Pierre Dumas.

Le religieux était surveillant du dortoir au Séminaire au moment des agressions. Ces dernières se produisaient souvent dans la chambre du père ou celle des pensionnaires.

Lors de son procès, le Rédemptoriste de 75 ans a nié tout geste à caractère sexuel sur les jeunes garçons dont il avait la garde.

En mars dernier, l'accusé a pu faire rouvrir son procès à quelques jours de recevoir son verdict, après avoir retrouvé de vieilles lettres d'un des plaignants et de sa mère, qui jetaient un doute sur la version du témoin. Cette nouvelle preuve n'a pas été déterminante pour le juge.

Une victime soulagée

Le verdict est un immense soulagement pour l'une des victimes, Stéphane Trottier, qui avait fait lever l'interdiction de publication sur son identité au cours du procès. « Le juge a démontré que la preuve était trop forte. Un enfant ne peut pas mentir, malgré le fait que ce sont des adultes qui ont parlé. »

Peu importe maintenant la peine que recevra le père, sa victoire, c'est le verdict de culpabilité. « Ce qu'il mérite, c'est ce qu'il vient d'entendre aujourd'hui. Qu'il ait une sentence de 50 ans ou une sentence d'un mois, la preuve c'est que les victimes ont été crues. On a été compris. Et pour moi, c'est ça la victoire », a souligné Stéphane Trottier à la sortie du tribunal.

L'avocat de l'accusé, Me Michel Massicotte, s'est dit déçu de la décision du juge, sans mentionner s'il compte aller en appel. « Nous n'en sommes pas là », a-t-il brièvement réagi. 

Jean-Claude Bergeron reviendra devant le tribunal en février pour les représentations sur la peine.

Le religieux avait été arrêté il y a plus de 5 ans, le 29 septembre 2010. Il est le deuxième Rédemptoriste du Séminaire Saint-Alphonse à être condamné au criminel pour des gestes à caractère sexuel. L'ex-père Raymond-Marie Lavoie a été condamné à 5 ans de prison en 2012 pour avoir agressé 13 garçons.

Aussi, la congrégation des Rédemptoristes a dû verser 20 millions de dollars à quelque 111 anciens élèves agressés sexuellement par neuf prêtres de l'ancien Séminaire, entre 1960 et 1987, dans le cadre d'un recours collectif.

Le procès de Jean-Claude Bergeron en bref :

  • 29 septembre 2010 : arrestation et comparution pour trois plaignants;
  • 3 février 2011 : nouvelles accusations concernant trois autres plaignants;
  • 7 juillet 2011 : nouvelles accusations concernant un autre plaignant;
  • 11 novembre 2013 : début du procès;
  • 21 novembre 2014 : suite et fin du procès;
  • 10 mars 2015 : la défense obtient la réouverture du procès après avoir retrouvé une vieille lettre d'un des plaignants;
  • 13 mars 2015 : verdict reporté;
  • 4 juin 2015 : audiences à la suite du dépôt du nouvel élément de preuve;
  • 20 novembre 2015 : deuxième report du verdict à la demande du juge;
  • 9 décembre 2015 : prononcé du verdict.
 

(Si vous le faite sortir de la communauté rasurez-vous qu'il n'aille pas se loger dans des résidences de personnes âgées publics ou privés pour avec des consultations avec leurs petits enfants des autres résidents-es se servant de son tire de Père ou prêtre. + Sr Denise Ermite de la croix o.f.s.)

 

Père Jean-Claude Bergeron Rédemptoriste Pédophille
Menu-P.Jean-Claude-Bergeron-Redemptoriste-Pedophille.html
Ce texte leur appartient
http://ici.radio-canada.ca/regions/quebec/2015/12/09/010-jean-claude-bergeron-redemptoriste-verdict.shtml
 
       

Pour lire les tweets du Pape François cliquer sur ce logo

ou


Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.