Pape François Série 05

Le tweet du jour de 401 à 500

 
401
La bveillance et le pardon : le pape twitte le chemin d’une vie belle

La bienveillance et le pardon : c’est le chemin du bonheur indiqué par le pape François notamment dans les « tweets » de ce mois de mai 2015.

Anita Bourdin

Rome, 15 mai 2015

Le 9 mai, le pape invite à la bienveillance en disant : « Apprenons à vivre la bienveillance, à aimer tout le monde, aussi ceux qui ne nous aiment pas. »

C’est aussi ce que dit le pape dans son message du 12 mai, sous forme de question, c’est-à-dire d’examen de conscience : « Pourquoi nous est-il si difficile de supporter les défauts des autres ? Oublions nous que Jésus a supporté tous nos péchés? »

Il évoquait justement le regard de Jésus qui fait miséricorde, le 5 mai : « Cela nous fait du bien de rester un moment devant le Tabernacle, pour sentir le regard de Jésus sur nous. »

C’est aussi ce regard de Jésus qui donne le pouvoir d’être miséricordieux comme Lui et le2 mai le pape écrivait: « L’amour du Christ nous remplit le cœur et nous rend capable de pardonner toujours. »

Le pape a appliqué cette recommandation de pardonner aux parents, le 14 mai, au lendemain de sa catéchèse sur le pardon en famille, justement :« Chers parents, il faut avoir beaucoup de patience, et pardonner du fond du cœur. »

Le pape ne cesse de se préoccuper pour les jeunes. Il le redisait à propos du chômage dans son tweet du 7 mai: “Quand on ne peut gagner son pain, on perd sa dignité. C’est un drame aujourd’hui, spécialement pour les jeunes.”

 
402
Le silence de Dieu, approche du pape François

Le silence de Dieu n’est pas abandon ni rejet ni désertion mais un mystère qui conduit à contempler le Christ pour se laisser transformer.

Anita Bourdin

Rome, 21 mai 2015

Le pape François a publié ce tweet, ce 21 mai, sur son compte @Pontifex_fr : « Il y a des silences de Dieu qui ne peuvent se comprendre qu’en regardant le Crucifié. »

 
403

#free2pray : hashtag du pape pour les chrétiens persécutés

Tweet et veillée de prière de la CEI.

Anita Bourdin

Rome, 22 mai 2015

Dans un tweet de ce vendredi 22 mai, le pape Françopis emploie un hashtag, en anglais, pour les chrétiens persécutés qui signifie « libre de prier » :#free2pray.

Un hashtag lancé sur twitter par la Conférence des évêques italiens pour diffuser l’annonce d’une veillée de prière, à l’occasion de la Pentecôte, ce samedi 23 mai, pour les chrétiens persécutés à cause de leur foi dans le Christ Jésus.

En communion avec la veillée de prière, le pape invoque « la consolation et la force » de l’Esprit Saint  pour eux dans son tweet «posté sur son compte @Pontifex_fr : « Seigneur, envoie l’Esprit Saint pour donner consolation et force aux chrétiens persécutés. #free2pray 

 
404
« Invoquons l’Esprit Saint chaque jour » : tweet du pape François

A la Pentecôte, les chrétiens invoquent la venue de l'Esprit Saint qui "renouvelle la face de la terre": le pape invite à l'invoquer chaque jour.

Anita Bourdin

Rome, 24 mai 2015 

« Invoquons l’Esprit Saint chaque jour : qu’Il nous guide sur la route des disciples du Christ », exhorte le pape François dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr, hier, samedi 23 mai, veille de la Pentecôte.

Dans la bulle d’indiction du Jubilé de la miséricorde, le pape insiste aussi sur le rôle de l’Esprit Saint : « Que l’Esprit Saint qui guide les pas des croyants pour coopérer à l’oeuvre du salut apporté par le Christ, conduise et soutienne le Peuple de Dieu pour l’aider à contempler le visage de la miséricorde » écrit-il dans « Misericordiae Vultus (n. 4).

Aux confesseurs, il rappelle que le don qu’il ont reçu pour pardonner les péchés dans le sacrement de la réconciliation vient de l’Esprit Saint: “Chacun de nous a reçu le don de l’Esprit Saint pour le pardon des péchés, nous en sommes responsables” (n. 17).

 
405
Témoigner d’une Personne, pas d’une théorie
Tweet du pape François ce 28 mai 2015.

Anne Kurian

Rome, 28 mai 2015 

« Le chrétien est témoin non d’une théorie, mais d’une Personne : le Christ ressuscité, vivant et unique Sauveur de tous » : c'est le tweet du pape François publié ce 28 mai 2015 sur @Pontifex_fr.

Lors de la messe du 8 avril 2014 déjà, il expliquait : « Le christianisme n’est pas une doctrine philosophique, ce n’est pas un programme de vie pour survivre, pour être éduqués, pour faire la paix. Tout cela ce sont les conséquences. Le christianisme est une personne, une personne élevée sur la Croix, une personne qui s’est anéantie pour sauver [l'homme], qui s’est fait péché. ».

Dans son exhortation apostolique Evangelii gaudium, il invite à « ne pas réduire la prédication à quelques doctrines parfois plus philosophiques qu’évangéliques » car l'annonce doit « exprimer l’amour salvifique de Dieu préalable à l’obligation morale et religieuse » sans « imposer la vérité » (EG 165).

« Une pastorale en terme missionnaire n’est pas obsédée par la transmission désarticulée d’une multitude de doctrines qu’on essaie d’imposer à force d’insister. Quand on assume un objectif pastoral et un style missionnaire, qui réellement arrivent à tous sans exceptions ni exclusions, l’annonce se concentre sur l’essentiel, sur ce qui est plus beau, plus grand, plus attirant et en même temps plus nécessaire », insiste-t-il (EG 35).

 
406
Un tweet eucharistique

A l'occasion de la fête du Saint-Sacrement, l'enseignement du pape François sur l'eucharistie, viatique, école de charité, présence et don de Dieu lui-même aux hommes.

Anita Bourdin

Rome, 10 juin 2015

Dans le tweet posté sur son compte @ Pontifex_fr, mardi, 9 juin, le pape François prolonge son enseignement de jeudi dernier lors de la messe au Latran pour la fête du Saint-Sacrement, et son enseignement de dimanche avant l’angélus sur l’eucharistie.

Jeudi, dans son homélie, le pape a souligné que l’eucharistie n’est pas une “récompense” mais un “viatique”. « L’Eucharistie n’est pas la récompense des bons, mais la force des faibles, des pécheurs, le pardon, le viatique qui nous aide à marcher, avancer », a déclaré le pape qui a exhorté à l’unité.
A l’angélus, il a rappelé que l’eucharistie est une école de charité et de solidarité: « Lorsque nous prenons et que nous mangeons ce Pain, nous sommes associés à la vie de Jésus, nous entrons en communion avec Lui, nous nous engageons à réaliser la communion entre nous, à transformer notre vie en don, surtout pour les plus pauvres. »

La présence de Jésus dans l’eucharistie, a encore dit le pape, est une« invitation intérieure à la conversion et au service, à l’amour et au pardon ».

Dans le tweet du 9 juin, le pape insiste sur la présence et le don de Dieu lui-même: “Dans le sacrement de l’Eucharistie, nous trouvons Dieu qui se donne lui-même. »

 
407
Accueillons l’amour de Dieu, c'est gratuit!

Dans un tweet, le pape François insiste sur le fait que Dieu « ne nous demande rien en échange » de son amour.

Marina Droujinina

Rome, 24 juin 2015 

« L’amour de Dieu est gratuit. Il ne nous demande rien en échange ; il demande seulement de l’accueillir », tel est le tweet du pape François posté sur son compte @Pontifex_fr, mardi 23 juin.

Ce n’est pas la première fois que le pape parle de la gratuité de l’amour divin.
Notamment, dans sa lettre « Le visage de la Miséricorde » publiée le 11 avril 2015 pour l’année jubilaire, le pape dit que « la mission de Jésus » qu’il a reçue « du Père » est de « révéler le mystère de l’amour divin dans sa plénitude ». « Cet amour est désormais rendu visible et tangible dans toute la vie de Jésus. Sa personne n’est rien d’autre qu’amour, un amour qui se donne gratuitement », souligne le pape.

Il cite les paroles de l’évangéliste Jean qui « affirme pour la première et unique fois dans toute l’Écriture : « Dieu est amour » (1 Jn 4, 8.16). Cet amour se révèle dans la personne du Christ. Les chrétiens reçoivent cet amour à travers Jésus. Il leur transmet l’amour du Père et la grâce ».

« Jésus Christ nous donne la grâce », disait encore le pape devant les participants au congrès ecclésial du diocèse de Rome le 17 juin 2013 : « C’est le seul qui nous donne la grâce. C’est un don: il nous l’offre à nous. Prenons-la. Cela est beau. L’amour de Jésus est ainsi : il nous donne la grâce gratuitement, gratuitement. »

Les chrétiens transmettent à leur tour l’amour et de la grâce divine qui leur ont été donnés : « Et nous, nous devons la donner à nos frères, à nos sœurs, gratuitement », conclut le pape.   

 
408
Ouvrir les portes de l’Église à celui « qui peine le plus »

Un tweet du pape réaffirme l’ouverture de l’Église à ceux qui sont « au bord de la route », à ceux qui souffrent, à ceux qui peinent « le plus ».

Marina Droujinina

Rome, 29 juin 2015 

« L’Église est une mère au cœur ouvert, prête à aider chacun, spécialement celui qui peine le plus » : le pape François a publié ce tweet sur sa page tweeter officielle le samedi 27 juin.

Le pape ne cesse de répéter que « l’Église est appelée à être toujours la maison ouverte du Père », comme dans son exhortation apostolique « Evangelii Gaudium » qui met en lumière la préoccupation du pape de ne laisser personne devant des « portes closes ». « Tous peuvent participer de quelque manière à la vie ecclésiale, tous peuvent faire partie de la communauté », affirme-t-il dans la même lettre apostolique : « L’Église n’est pas une douane, elle est la maison paternelle où il y a de la place pour chacun avec sa vie difficile. »

L’Église  « doit parvenir à tous, sans exception », continue-t-il. «  Mais qui devrait-elle privilégier ? »  « Evangelii Gaudium » ainsi que plusieurs autres interventions du pape sont clairs à ce sujet : « Quand quelqu’un lit l’Évangile, il trouve une orientation très claire : pas tant les amis et voisins riches, mais surtout les pauvres et les infirmes, ceux qui sont souvent méprisés et oubliés, « ceux qui n’ont pas de quoi te le rendre » (Lc 14, 14). Aucun doute ni aucune explication, qui affaiblissent ce message si clair, ne doivent subsister », déclare « Evangelii Gaudium ». « Il faut affirmer sans détour qu’il existe un lien inséparable entre notre foi et les pauvres, insiste le pape.  Ne les laissons jamais seuls. »

Le pape François estime qu’il vaut mieux « renoncer aux urgences pour accompagner celui qui est resté sur le bord de la route ». Les sacrements de l’Église sont aussi destinés aux plus nécessiteux, et « les portes des sacrements ne devraient pas se fermer pour n’importe quelle raison ».

Cela concerne surtout le « sacrement qui est « la porte », le Baptême », souligne le pape. Mais aussi le sacrement de l’Eucharistie qui  « n’est pas un prix destiné aux parfaits, mais un généreux remède et un aliment pour les faibles ».

 
409
La joie d’annoncer à tous l’amour de Dieu

La beauté d'un tweet papal.

Anita Bourdin

Rome, 30 juin 2015

Le pape François chante la joie d’annoncer l’amour de Dieu dans ce tweet posté ce mardi 30 juin sur son compte @Pontifex_fr :

« Comme il est beau d’annoncer à tous l’amour de Dieu qui nous sauve et donne sens à notre vie ! »

« Beau » d’ « annoncer ».

« Beau » de l’annoncer « à tous ».

« Beau » parce qu’il s’agit de « l’amour de Dieu ».

« Beau » parce que cet amour « sauve ».
« Beau » parce que cet amour « donne sens à notre vie ».

 
410
« Cultiver et garder » le jardin confié par Dieu à l’humanité, tweet

Le nouveau tweet du pape François commente en quelque sorte son encyclique Laudato Si’: il faut cesser d'abîmer la terre.

Marina Droujinina

Rome, 2 juillet 2015

« Cesser d’abîmer » la Terre, n’agir pas en tant que maîtres de la nature, donner à toute personne la possibilité de « jouir » des fruits de la terre – telles sont les idées-clés du dernier tweet du pape François. Publié ce jeudi 2 juillet sur son compte @Pontifex_fr, il continue l’enseignement majeur de l’encyclique Laudato Si’ sur la responsabilité de l’homme devant le monde qui lui a été confié par le Créateur.

 
 
411
La vraie liberté, le vrai bonheur, tweet du pape François

Avant de partir en Amérique latine, le pape François évoque la compassion du Christ, source de liberté et de bonheur

Anita Bourdin

Rome, 5 juillet 2015 

La "vraie liberté", le "vrai bonheur", le pape François en indique le chemin dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr, samedi 4 juillet:

"Ce qui nous donne la vraie liberté et le vrai bonheur, c’est l’amour compatissant du Christ."

C'est cet amour compatissant dont Jorge Mario Bergoglio a fait l'expérience en la fête de saint Matthieu, le 21 septembre 1953 : il a fait l’expérience du regard compatissant du Christ posé sur lui, après une confession. Il a alors décidé de répondre à l’appel du Christ à le suivre dans la vie sacerdotale.

Lors de cette confession, il a dit avoir fait « l’expérience de la miséricorde divine », ce regard de compassion qui met en liberté et conduit au bonheur, et manifeste la miséricorde: il se sentit « appelé ». Objet de miséricorde et élu : ce sont les deux thèmes de la devise du pape : « miserando atque eligendo ». 

Souvent, le pape a évoqué la représentation de l’Appel de Matthieu peint par le Caravage, un tableau qu’il allait contempler dans l’église Saint-Louis-des-Français de Rome et qui exprime ce regard du Christ qui fait miséricorde et qui élit, qui appelle.

 
412
Ce qui se passe quand “tout s’écroule”, tweet

Un tweet propre à communiquer une mentalité "inclusive" universelle.

Anita Bourdin

Rome, 17 juillet 2015

Que se passe-t-il quand “tout s’écroule”? Le pape François va à l’essentiel dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr, ce vendredi 17 juillet: “Quand tout s’écroule, seule cette espérance soutient : Dieu nous aime, il aime tout le monde !” Voilà la source de toute mentalité « inclusive »…

 
413
 
L'option préférentielle "pour les plus faibles", tweet

L'option préférentielle pour les pauvres, ou plutôt "pour les plus faibles", fait l'objet d'un tweet du pape François, ce 21 juillet.
Anita Bourdin

Rome, 21 juillet 2015

Le pape François résume dans un tweet l’attitude évangélique de l’Eglise vis-à-vis des “plus faibles".
Le pape a en effet publié ce tweet sur son compte @Pontifex_fr, ce mardi 21 juillet: “L’Église est appelée à se faire toujours plus attentionnée et prévenante envers les plus faibles. » Autrement dit, une "option péférentielle" pour els plus faibles.

Dans « Evangelii Gaudium » (199), le pape explique de quoi est faite cette « attention » : « Notre engagement ne consiste pas exclusivement en des actions ou des programmes de promotion et d’assistance; ce que l’Esprit suscite n’est pas un débordement d’activisme, mais avant tout une attention à l’autre qu’il « considère comme un avec lui ». »

Le pape appelle cette attention une « attention aimante » qui est « le début d’une véritable préoccupation pour sa personne, à partir de laquelle je désire chercher effectivement son bien » : « Cela implique de valoriser le pauvre dans sa bonté propre, avec sa manière d’être, avec sa culture, avec sa façon de vivre la foi. Le véritable amour est toujours contemplatif, il nous permet de servir l’autre non par nécessité ni par vanité, mais parce qu’il est beau, au-delà de ses apparences. »

C’est ce qui fait la différence avec une idéologie : « Et ceci différencie l’authentique option pour les pauvres d’une quelconque idéologie, d’une quelconque intention d’utiliser les pauvres au service d’intérêts personnels ou politiques. C’est seulement à partir de cette proximité réelle et cordiale que nous pouvons les accompagner comme il convient sur leur chemin de libération. C’est seulement cela qui rendra possible que « dans toutes les communautés chrétiennes, les pauvres se sentent “chez eux”. »

C’est la condition nécessaire à l’Evangélisation : « Sans l’option préférentielle pour les plus pauvres « l’annonce de l’Évangile, qui demeure la première des charités, risque d’être incomprise ou de se noyer dans un flot de paroles auquel la société actuelle de la communication nous expose quotidiennement ». »

Mais dans son tweet, le pape n’emploie pas le terme « pauvre », il emploi le terme plus englobant de « faible », ce qui permet d’éviter de s’enfermer dans la dialectique « pauvres » / « riches ». Dans « Evangelii Gaudium, le terme de « faible » est tiré de saint Paul : « Un cœur missionnaire est conscient de ces limites et se fait « faible avec les faibles […] tout à tous » (1Co 9, 22) ».

 
414
Les malades sont la chair du Christ vivant, tweet

Dans la logique de l'Incarnation du Christ, de l'évangile de saint Matthieu (ch. 25), et de l'eucharistie, le pape François rappelle dans un tweet que les malades sont "la chair du Christ vivant".

Anita Bourdin

Rome, 23 juillet 2015 

Le pape emploie une expression qui lui est chère dans un tweet posté ce 23 juillet sur son compte @Pontifex_fr: “la chair du Christ” que sont les malades et les plus nécessiteux.

« Celui qui aide les malades et ceux qui sont dans le besoin touche la chair du Christ, vivant et présent au milieu de nous », écrit le pape.

Récemment, en Equateur, le pape a évoqué les saintes du pays en disant : « Elles n'ont pas réalisé de grandes prouesses aux yeux du monde. Elles ont seulement beaucoup aimé, et elles l'ont démontré dans le quotidien jusqu'à arriver à toucher la chair souffrante du Christ dans le peuple. »

A Naples, en mars dernier, le pape a dit aux malades: « Vous êtes la chair du Christ, vous êtes le Christ crucifié parmi nous, vous êtes les frères très proches du Christ », déclare le pape François aux malades.  »

Pour les cent ans de l’UNITALSI, en novembre 2013, le pape a écrit: « Que chaque personne malade et fragile puisse voir dans votre visage le visage de Jésus ; et que vous puissiez vous aussi reconnaître dans la personne souffrante la chair du Christ. »

Dans la « bulle » d’indiction du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, Misericordiae Vultus, le pape écrit : « C’est dans chacun de ces « plus petits » que le Christ est présent. Sa chair devient de nouveau visible en tant que corps torturé, blessé, flagellé, affamé, égaré... pour être reconnu par nous, touché et assisté avec soin » (n. 15).

Il commente en effet le Jugement dernier de Matthieu 25 en disant: « Nous ne pouvons pas échapper aux paroles du Seigneur et c’est sur elles que nous serons jugés : aurons-nous donné à manger à qui a faim et à boire à qui a soif ? Aurons-nous accueilli l’étranger et vêtu celui qui était nu ? Aurons-nous pris le temps de demeurer auprès de celui qui est malade et prisonnier ? »

Le pape va plus loin : « De même, il nous sera demandé si nous avons aidé à sortir du doute qui engendre la peur, et bien souvent la solitude; si nous avons été capable de vaincre l’ignorance dans laquelle vivent des millions de personnes, surtout des enfants privés de l’aide nécessaire pour être libérés de la pauvreté, si nous nous sommes fait proches de celui qui est seul et affligé; si nous avons pardonné à celui qui nous offense, si nous avons rejeté toute forme de rancoeur et de haine qui porte à la violence, si nous avons été patient à l’image de Dieu qui est si patient envers nous; si enfin, nous avons confié au Seigneur, dans la prière nos frères et soeurs. »

 
415
Le pape François veut du “concret”!

Un tweet pour exhorter au témoignage chrétien concret.

Anita Bourdin

Rome, 27 juillet 2015

Dans un tweet posté sur son compte ‏@Pontifex_fr , samedi dernier, 25 juillet, le pape François invite en effet à un témoignage chrétien “concret” en mettant en garde contre des paroles qui ne sont pas accompagnées de l’exemple de la vie: « Le témoignage chrétien est concret. Les paroles sans l’exemple sont vides. »

Dans Evangelii Gaudium, où l’adjectif revient 25 fois, le pape parle des fruits concrets de la communauté évangélisatrice : « La communauté évangélisatrice est toujours attentive aux fruits, parce que le Seigneur la veut féconde. Il prend soin du grain et ne perd pas la paix à cause de l’ivraie. Le semeur, quand il voit poindre l’ivraie parmi le grain n’a pas de réactions plaintives ni alarmistes. Il trouve le moyen pour faire en sorte que la Parole s’incarne dans une situation concrète et donne des fruits de vie nouvelle, bien qu’apparemment ceux-ci soient imparfaits et inachevés” (n. 24).

Dans « Misericordiae Vultus », le pape évoque les “signes concrets de la miséricorde” indiqués dans le psaume 145 : « Il fait justice aux opprimés ; aux affamés, il donne le pain ; le Seigneur délie les enchaînés. Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles, le Seigneur redresse les accablés, le Seigneur aime les justes, le Seigneur protège l’étranger. Il soutient la veuve et l’orphelin, il égare les pas du méchant » (vv. 7-9).

 
416
Jeunes, n’ayez pas peur… du mariage! Tweet
Dans le sillage du synode sur la famille, le pape François publie un tweet sur le sacrement du mariage.

Marina Droujinina

Rome, 28 juillet 2015)

Le pape François appelle les « jeunes » à ne pas avoir « peur du mariage », dans un tweet posté ce mardi 28 juillet sur son compte @pontifex_fr.

Et voici la raison de cette confiance : le Christ « accompagne » les époux.

Les tweets du pape François sont actuellement suivis par 22 milliosn de personnes.

Le pape écrit en effet : « Chers jeunes, n’ayez pas peur du mariage : le Christ accompagne de sa grâce les époux qui restent unis à lui.”

Dans ses catéchèses sur la famille et le mariage, le pape revenait souvent sur le fait que l’amour entre des époux est « à l’image de l’amour entre le Christ et l’Église » (le 7 mai 2015).

« Une dignité impensable, mais qu’avec la grâce du Christ, d’innombrables couples chrétiens ont pu réaliser, malgré leurs limites et leurs péchés », soulignait-il.

Même si l’homme et la femme  « sont pécheurs et blessés, confus et humiliés, méfiants et incertains » (le 22 avril 2015), ils « portent le trésor » du sacrement du mariage en eux.  Le Christ ne les « abandonne jamais ».

« La route de l’amour est tracée pour toujours, a dit le pape dans sa catéchèse du 7 mai.  On aime comme  Dieu aime, pour toujours. Le Christ ne cesse pas de prendre soin de l’Église. Il l’aime et la protège toujours, comme Lui-même. Il ne cesse pas d’enlever du visage humain les tâches et les rides en tout genre ».

Mais il existe la « coresponsabilité de la vie familiale envers la grande mission d’amour de l’Église », affirme le pape François : «  L’Église, pour offrir à tous les dons de la foi, de l’amour et de l’espérance a besoin de la courageuse fidélité des époux à la grâce de leur sacrement. Le peuple de Dieu a besoin de leur chemin quotidien dans la foi, l’amour et l’espérance, avec toutes les joies et les peines que ce chemin comporte dans un mariage et une famille ».

 
417
« Laissons l’amour de Dieu s’enraciner en nous»
Le tweet du pape François invite les chrétiens à se donner aux autres

Marina Droujinina

Rome, 5 août 2015 

Le pape François affirme que nous serons « capables de nous donner nous-mêmes aux autres » si nous « laissons l’amour de Dieu s’enraciner en nous ». Tel est le sujet de son tweet du mardi 4 août publié sur la page-tweeter @Pontifex_fr

Le pape a appelé les chrétiens à plusieurs reprises à laisser l’amour de Dieu entrer dans leurs cœurs. Dans son exhortation apostolique, Evangelii Gaudium, il invite « à renouveler aujourd’hui même sa rencontre personnelle avec Jésus Christ ou, au moins, à prendre la décision de se laisser rencontrer par lui, de le chercher chaque jour sans cesse ».

Il met en garde contre « le grand risque du monde d’aujourd’hui » qui est « une tristesse individualiste ». « Quand la vie intérieure se ferme sur ses propres intérêts, il n’y a plus de place pour les autres, les pauvres n’entrent plus, on n’écoute plus la voix de Dieu », continue-t-il. « Beaucoup y succombent et se transforment en personnes vexées, mécontentes, sans vie. Ce n’est pas le choix d’une vie digne et pleine, ce n’est pas le désir de Dieu pour nous, ce n’est pas la vie dans l’Esprit qui jaillit du cœur du Christ ressuscité ».

« Laissons l’amour de Dieu s’enraciner en nous », tel est l’appel lancé par le pape. Cet amour permettra « de reconnaître l’autre, de soigner les blessures, de construire des ponts, de resserrer les relations et de nous aider « à porter les fardeaux les uns des autres » (Ga 6,2), a écrit le pape dans Evangelii Gaudium.

 
418
Apprendre « à aimer sans rien demander en échange»

Dans son dernier tweet, le pape François parle de l’amour au sein de la famille chrétienne

Marina Droujinina

Rome, 7 août 2015

Le pape François est convaincu que « dans une famille chrétienne nous apprenons de nombreuses vertus ; surtout à aimer sans rien demander en échange ». C’est ce qu’il a écrit dans son tweet du jeudi 6 août.

En vue de la Rencontre des familles à Philadelphie et du synode sur la famille de cet automne, le pape François continue ses réflexions sur les joies et les défis de la famille chrétienne d’aujourd’hui. Il est persuadé que les chrétiens apprennent « de nombreuses vertus » dans la famille.

« Les valeurs et les vertus de la famille, ses vérités essentielles, sont les points de force sur lesquels repose le noyau familial et qui ne peuvent être mis en discussion », a-t-il écrit dans une lettre au Président du Conseil pontifical pour la famille le 10 décembre 2014. « La mission de la famille chrétienne, aujourd'hui comme hier, est d'annoncer au monde l’amour de Dieu, avec la force du sacrement du mariage, a continué le pape. De cette annonce, une famille vivante peut naître et se construire, mettant le foyer de l’amour au centre de tout son dynamisme humain et spirituel ».

Le pape François estime que c’est le Christ qui « multiplie » l’amour des époux, le « fondement » de leur union. À la rencontre avec les fiancés le 14 février 2014, le pape a invité les jeunes « à prier ainsi : « Seigneur, donne-nous aujourd’hui notre amour de ce jour », parce que l’amour quotidien des époux est le pain, le vrai pain de l’âme, celui qui les soutient pour qu’ils puissent avancer ».

 
419
Transformer sa vie: le pape François livre la clef

Une transformation complète, c'est ce que le pape François évoque dans un tweet.

Pape François

Rome, 11 août 2015

Beaucoup rêvent de transformer leur vie. Le pape François leur répond dans ce tweet posté sur son compte @Pontifex_fr, mardi 11 août.

"La rencontre avec le Christ
est capable
de transformer complètement notre vie."

 
420
Dieu transforme les personnes ! Par sa miséricorde, tweet

La transformation de l'homme, œuvre de la miséricorde : le pape François exhorte à se « laisser » faire.
 Pape François

Rome, 12 août 2015 

Dieu transforme les personnes ! Par sa miséricorde, affirme le pape François dans ce tweet posté le 8 août sur son compte @Pontifex_fr :

« Nous sommes tous pécheurs. Laissons-nous transformer par la miséricorde de Dieu. »

 
421
Alerte tentation? Le remède du pape François, tweet
Dans un tweet, le pape François indique la Vierge Marie comme "refuge sûr".

Rédaction

Rome, 13 août 2015 

Alerte tentation? Le pape François indique le "refuge sûr" dans ce tweet publié ce jeudi 13 août sur son compte @Pontifex_fr :

"Marie est pleine de grâce. Elle nous offre un refuge sûr au moment de la tentation."

Récemment, le pape François a invité les jeunes, les malades et les nouveaux mariés à invoquer la Mère de Dieu. C'était le jour de la fête de la dédicace de la basilique romaine de Sainte-Marie-Majeure, lors de l’audience générale du mercredi 5 août: "Aujourd’hui, disait le pape, nous célébrons la dédicace de la basilique Sainte-Marie-Majeure, où l’on vénère l’icône de [Marie] « Salut du peuple romain ». Invoquez la Mère de Dieu, chers jeunes, pour sentir la douceur de son amour;  priez-la dans les moments de croix et de souffrance, chers malades (...); regardez-la, chers nouveaux mariés, comme le modèle de votre chemin conjugal de dévouement et de fidélité."

 
422

Le pape, combien de "followers"?

La richesse, la vraie

Anita Bourdin

ROME, 8 mai 2013

- "Le pape, combien de "followers" - d'abonnés - sur Twitter?" Plus de six millions, en 34 "tweets" et 53 jours. 

Le pape François a publié un nouveau tweet ce mercredi 8 mai, sur son compte @Pontifex_fr, en lien avec sa catéchèse place Saint-Pierre, et avec l'Evangile du jour: "Je suis venu pour qu’ils aient la vie et qu’ils l’aient en abondance, dit Jésus. Là est la vraie richesse, non la richesse matérielle !"

Hier, mardi 7 mai, il avait lancé cette invitation, également sur Twitter, à prendre au sérieux la vocation chrétienne: "Ne vous contentez pas d’une vie chrétienne médiocre ! Marchez avec résolution vers la sainteté !"

En fin de matinée, ce mercredi, le pape avait 134 309 abonnés francophones sur Twitter, mais aussi 2.481.368, en anglais, 102 706 en allemand, 2.279.986, en espagnol, 304 780 en portugais, 84 699 en polonais, 57 838 en arabe, 94 119 en latin, et 712 437 en italien. Soit un total de plus de six millions, plus précisément: 6.252.242 abonnés, dans les 9 langues.

Avec plus de 130 000 abonnés, les francophones se situent à la 5e place, loin derrière les anglophones (+ de 2, 4 millions), les hispanophones (+ de 2, 2 millions), les italianophones (plus de 700 000), et les lusophones (+ de 300 000). 

Depuis le 17 mars, le pape a publié 34 "tweets" en français et dans les autres langues, et 36 en anglais : un à l'occasion de l'explosion au Texas (18 avril) et un après la catastrophe au Bangladesh (27 avril).

Comme les versets bibliques ou les oraisons "jaculatoires", les "tweets" sont devenus un instrument de communication de la Bonne nouvelle et de la parole du pape : un vrai "phénomène" de la Nouvelle évangélisation sur le continent numérique.

"Le pape, combien de "followers"?": on pourrait paraphraser la fameuse question - rhétorique - de Joseph Staline répondant à Winston Churchill qui lui demandait de respecter la liberté religieuse en Europe centrale occupée par l'Armée Rouge (1945): "Le pape, combien de divisions?"

Mais si l'on répond: "plus de six millions", on ne compte que "Twitter"... c'est beaucoup plus, en fait, dans les coeurs.

 
423
Ce qu'enseigne la vie de Marie, tweet

Deuxième tweet "marial" du pape François cette semaine.

Rédaction

Rome, 15 août 2015

Ce qu'enseigne la vie de Marie, le pape François le dit dans ce tweet, posté ce samedi 15 août sur son compte @Pontifex_fr :

"La vie de Marie montre que Dieu accomplit de grandes choses par l’intermédiaire des plus humbles."

C'est le second tweet "marial" du pape François en trois jours. Le 13 août, en effet le pape indiquait la Vierge Marie comme un "refuge sûr" contre la tentation, dans ce tweet :

"Marie est pleine de grâce.

Elle nous offre un refuge sûr au moment de la tentation."

Récemment, le pape François a invité les jeunes, les malades et les nouveaux mariés à invoquer la Mère de Dieu. C'était le jour de la fête de la dédicace de la basilique romaine de Sainte-Marie-Majeure, lors de l’audience générale du mercredi 5 août : "Aujourd’hui, disait le pape, nous célébrons la dédicace de la basilique Sainte-Marie-Majeure, où l’on vénère l’icône de [Marie] « Salut du peuple romain ». Invoquez la Mère de Dieu, chers jeunes, pour sentir la douceur de son amour ; priez-la dans les moments de croix et de souffrance, chers malades (...) ; regardez-la, chers nouveaux mariés, comme le modèle de votre chemin conjugal de dévouement et de fidélité."

 
424
Ne pas se tromper de route, tweet

Dans son dernier tweet, le pape souligne le danger d’un très fort attachement à l’argent.

Pape François

Rome, 25 août 2015

Le pape François affirme qu’un « chrétien trop attaché à l’argent s’est trompé de route ». C’est le contenu du dernier tweet du pape publié sur son compte @Pontifex_fr le mardi 25 août.

« Je voudrais une Église pauvre, pour les pauvres », avait déclaré le pape François peu après son élection. Il n’a cessé de répéter depuis que l’attachement trop fort à l’argent détourne le chrétien de la bonne route.

Dans l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium, le pape consacre deux chapitres à ce thème avec les titres-slogans : « Non à la nouvelle idolâtrie de l’argent », « Non à l’argent qui gouverne au lieu de servir ».

« Le Pape aime tout le monde, riches et pauvres, mais il a le devoir, au nom du Christ, de rappeler que les riches doivent aider les pauvres, les respecter et les promouvoir », insiste-t-il dans le même texte (n. 58).

Le pape parle de la création « de nouvelles idoles ». « L’adoration de l’antique veau d’or (cf. Ex 32, 1-35) a trouvé une nouvelle et impitoyable version dans le fétichisme de l’argent et dans la dictature de l’économie sans visage et sans un but véritablement humain. »

À l’origine d’une crise financière et économique, il y a « une crise anthropologique profonde : la négation du primat de l’être humain ! », s’exclame le pape.

« L’argent doit servir et non pas gouverner ! », continue-t-il. « Je vous exhorte à la solidarité désintéressée et à un retour de l’économie et de la finance à une éthique en faveur de l’être humain. »

 
425
Se montrer « plus proche » des « familles pauvres », tweet
Le pape François demande le don de cette proximité, dans une prière twittée.

Rédaction

Rome, 28 août 2015

Le pape François demande pour les baptisés – il dit « nous » – un don que l’on ne peut obtenir à la force du poignet : le don de la « générosité » et de la proximité, non pas avec les « pauvres » de façon très générale, mais sa prière se fait spécifique : pour les « familles » pauvres.

Ce tweet a en effet été posté ce vendredi 28 août sur son compte @Pontifex_fr : "Seigneur, aide-nous à être plus généreux et toujours plus proches des familles pauvres."

 
426
Appel du pape à prier et agir pour la sauvegarde de la Création, tweet
Le pape consacre le message publié sur son compte twitter à la Journée de prière pour la sauvegarde de la Création. Il invite à prier et à agir.

Marina Droujinina

Rome, 1 septembre 2015

Le matin de la première Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création, le pape François lance un appel à prier et à agir. Il le publie sur son compte twitter Pontifex_fr ce mardi 1er septembre.

« Prions et agissons », écrit le pape. C’est un appel très clair et qu’il a déjà beaucoup expliqué. Dans son encyclique Laudato si’publiée en mai dernier, le pape a parlé de la nécessité de changements dans la politique et l’économie, mais surtout dans le train de vie, dans les habitudes de chacun.

« Beaucoup de choses doivent être réorientées, mais avant tout l’humanité a besoin de changer. La conscience d’une origine commune, d’une appartenance mutuelle et d’un avenir partagé par tous, est nécessaire », a écrit le pape.

Les voies proposées pour ce changement de la vie quotidienne sont enracinées dans la spiritualité chrétienne qui « encourage un style de vie prophétique et contemplatif, capable d’aider à apprécier profondément les choses sans être obsédé par la consommation ».

« L’accumulation constante de possibilités de consommer distrait le cœur, avertit le pape. En revanche, le fait d’être sereinement présent à chaque réalité, aussi petite soit-elle, nous ouvre beaucoup plus de possibilités de compréhension et d’épanouissement personnel. »

« La crise écologique est un appel à une profonde conversion intérieure », est convaincu le pape. Une « conversion écologique » fait partie de cette « conversion intérieure », elle « implique de laisser jaillir toutes les conséquences » de la rencontre des chrétiens avec le Christ « sur les relations avec le monde qui les entoure ».

Dans son encyclique, le pape propose de commencer par des choses simples : « éviter l’usage de matière plastique et de papier, réduire la consommation d’eau, trier les déchets, cuisiner seulement ce que l’on pourra raisonnablement manger, traiter avec attention les autres êtres vivants, utiliser les transports publics ou partager le même véhicule entre plusieurs personnes, planter des arbres, éteindre les lumières inutiles ».

 
427
Prier pour les familles éprouvées par le chômage, tweet

Les familles dans la prière quotidienne du pape François.

Pape François

Rome, 7 septembre 2015 

Le pape François invoque l'intercession de la Vierge Marie pour les familles éprouvées par le chômage, dans ce tweet posté sur son compte ‏@Pontifex_fr ce lundi 7 septembre 2015 :

« Demandons à la Vierge Marie d’aider toutes les familles, spécialement celles qui souffrent à cause du manque de travail. »

Le 28 août, le pape avait invité à manifester la proximité des chrétiens aux familles pauvres dans cet autre tweet, sous forme de prière : « Seigneur, aide-nous à être plus généreux et toujours plus proches des familles pauvres. »

Hier, après l'angélus, le pape a demandé un passage à l'action en exhortant toutes les paroisses d'Europe, les communautés religieuses, les monastères, les sanctuaires, à accueillir une famille de réfugiés

 
428
Le signe de la Croix et l’amour de la Sainte-Trinité, tweet

La gloire de l’amour de la Sainte-Trinité dans un geste quotidien.

Anita Bourdin

Rome, 14 septembre 2015 (ZENIT.org)

Et si faire le signe de la croix faisait entrer dans le grand mystère et la communion d’amour de la Sainte-Trinité ? C’est ce qu’affirme le pape François en moins de 140 caractères.

« Chaque fois que nous faisons le signe de la croix, nous nous approchons du grand mystère de la Trinité », écrit en effet le pape François dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr, samedi 12 septembre.

Un tweet qui n’est pas sans rapport aussi avec la Fête de la Croix glorieuse, ce lundi 14 septembre.

A plusieurs reprises, le pape a demandé aux parents d’enseigner le signe de la croix à leurs enfants, par exemple, aux parents d’un bidonville de Buenos Aires (cf. Zenit du 11 mars 2015).

Dans sa catéchèse pour le carême, le 5 mars 2014, le pape interrogeait les parents et les grands-parents sur la transmission de la foi en demandant : « Vos enfants, vos petits-enfants savent-ils faire le signe de la croix ? Connaissent-ils le Notre Père et le Je vous salue Marie ? »

 
429
La victoire, "malgré les injustices et les souffrances...", tweet

Confiance dans la victoire du Christ, sans se voiler la face, en moins de 140 caractères.

Rédaction

Rome, 17 septembre 2015

Le pape François communique sa confiance dans le Christ ressuscité dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr ce jeudi 17 septembre :

« Malgré les injustices et les souffrances, la victoire du Seigneur est certaine. »

 
430
La gratitude du pape François envers les Cubains

Tweet du pape avant de quitter Santiago de Cuba.

Anita Bourdin

Rome, 23 septembre 2015 

« Merci à tous les Cubains ! Merci de tout cœur ! » : c’est le tweet posté sur le compte du pape François ‏@Pontifex_fr , avant son départ de Santiago de Cuba, mardi soir, 22 septembre.  

Un tweet typique du pape pour qui « la gratitude est au cœur même de la foi », et c’est, dit-il, « la fleur d’une âme noble ».

Le pape a par exemple évoqué les « trois mots qui rendent plus belle la vie de la famille », dont « merci », dans sa 14ecatéchèse sur la famille, du 13 mai 2015. Ces trois mots sont : « s’il te plaît », « merci » et « pardon ».

Pour le pape « ces mots ouvrent la voie pour bien vivre en famille, pour vivre en paix » : « Ce sont des mots simples, mais pas si simples à mettre en pratique ! Ils contiennent une grande force : la force de garder la maison, même à travers mille difficultés et épreuves ; en revanche, quand ils manquent, cela ouvre des fissures qui peuvent aller jusqu’à la faire s’écrouler. »

A propos de « merci », le pape a fait observer que « l’on en vient parfois à penser que nous sommes en train de devenir une civilisation des mauvaises manières et des mots désagréables, comme si c’était un signe d’émancipation ».

« Nous les entendons bien souvent même en public » et « la gentillesse et la capacité de remercier sont vues comme une marque de faiblesse, cela suscite même de la méfiance », a déploré le pape.

Il a invité à « lutter contre cette tendance au sein même de la famille » : « Nous devons devenir intransigeants sur l’éducation à la gratitude, à la reconnaissance : la dignité de la personne et la justice sociale passent toutes les deux par là. Si la vie familiale néglige ce style, la vie sociale aussi le perdra. »

Il a souligné que « la gratitude, pour un croyant, est aussi au cœur même de la foi : un chrétien qui ne sait pas remercier est quelqu’un qui a oublié la langue de Dieu. C’est vraiment triste ! Souvenons-nous de la question de Jésus, lorsqu’il a guéri dix lépreux et qu’un seul d’entre eux est revenu le remercier (cf. Lc 17,18). Une fois, j’ai entendu dire d’une personne âgée, très sage, très bonne, simple, mais avec cette sagesse de la piété, de la vie : "La gratitude est une plante qui ne pousse que dans la terre d’âmes nobles." Cette noblesse de l’âme, cette grâce de Dieu dans l’âme nous pousse à dire merci, à la gratitude. C’est la fleur d’une âme noble. C’est beau, cela ! »

 
431
"Que l'amour du Christ conduise toujours le peuple américain", tweet

Remerciements du pape de retour des États-Unis.

Marina Droujinina

Rome, 28 septembre 2015

Le pape François a remercié les Américains et a souhaité « que l'amour du Christ conduise toujours le peuple américain ».

Il a publié un tweet sur son compte twitter Pontifex_fr après son voyage aux États-Unis (22-27 septembre), comme il l’avait fait au terme de son séjour à Cuba.

Le pape a remercié « de tout cœur » le peuple américain et a exprimé un espoir que « l’amour du Christ conduise toujours » cette nation. En s’adressant au Congrès des États-Unis le jeudi 24 septembre, le pape a dressé le portrait du peuple américain en s’appuyant sur quatre grandes figures de l’histoire du pays celles d’Abraham Lincoln, de Martin Luther King, de Dorothy Day et de Thomas Merton.

À travers les vies de ces personnages, le pape voulait « dialoguer avec les milliers d’hommes et de femmes » américains qui accomplissaient « un honnête travail » pour « bâtir une vie meilleure pour leurs familles ».

Le peuple américain est constitué de gens qui « individuellement, de façon discrète, soutiennent la vie de la société », qui « génèrent la solidarité par leurs actions » et « créent des organisations qui tendent une main secourable à ceux qui sont le plus dans le besoin », a-t-il souligné.

Dans son discours devant le Congrès, le pape a rappelé la Règle d’Or formulée par saint Matthieu : « Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour les autres aussi » et a invité les gens à traiter « les autres avec la même passion et compassion avec lesquelles nous voulons être traités ».

« Si nous voulons la sécurité, donnons la sécurité ; si nous voulons la vie, donnons la vie ; si nous voulons des opportunités, offrons des opportunités, a dit le pape au Congrès américain. La mesure que nous utilisons pour les autres sera la mesure que le temps utilisera pour nous. »

Le pape François a réaffirmé sa « conviction » de la nécessité de l’abolition mondiale de la peine de mort : « Je suis convaincu que ce chemin est le meilleur, puisque chaque vie est sacrée, chaque personne humaine est dotée d’une dignité inaliénable. » Il a non seulement soutenu l’appel des évêques américains pour l’abolition de la peine de mort, mais a apporté ses « encouragements à tous ceux qui sont convaincus qu’une juste et nécessaire punition ne doit jamais exclure la dimension de l’espérance et l’objectif de la réhabilitation ».

 
433

Un vagabondage qui a un sens, tweet
Migration, universelle

Pape François

Rome, 1 octobre 2015 (ZENIT.org)

« Notre vie n’est pas un vagabondage qui n’a pas de sens. Nous avons un but sûr : la maison du Père », écrit le pape François dans un tweet publié sur son compte @Pontifex_fr ce jeudi.

Migration vers le Père, réfugiés sur terre : comme un complément spirituel et théologique à son Message pour la Journée mondiale du migrant et du réfugié (17 janvier 2016), en date du 12 septembre, sous le signe du Saint Nom de Marie.

A.B.

 
434
Le repos dans la tendresse du Père, tweet
Un repos qui "s'apprend"

Anita Bourdin

Rome, 13 octobre 2015 

Le pape François rappelle l’enseignement de l’Eglise sur le repos du Jour du Seigneur dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr, samedi 10 octobre : un repos qui s’apprend.

"Le travail est important, mais aussi le repos.  Apprenons à respecter le temps du repos, surtout celui du dimanche", exhorte le pape.

Dans Evangelii Gaudium, le pape ne se contente pas d’une notion de repos physique, il parle de repos dans le Christ (n. 266): « On ne peut persévérer dans une évangélisation fervente, si on n’est pas convaincu, en vertu de sa propre expérience, qu’avoir connu Jésus n’est pas la même chose que de ne pas le connaître, que marcher avec lui n’est pas la même chose que marcher à tâtons, que pouvoir l’écouter ou ignorer sa Parole n’est pas la même chose, que pouvoir le contempler, l’adorer, se reposer en lui, ou ne pas pouvoir le faire n’est pas la même chose.”

Et c’est le repos dans le Père (n. 279): “Apprenons à nous reposer dans la tendresse des bras du Père, au cœur de notre dévouement créatif et généreux. Avançons, engageons-nous à fond, mais laissons-le rendre féconds nos efforts comme bon lui semble.”

 
435
Susciter chez les enfants l’amour de Dieu et de leurs frères

Le pape salue les francophones de RDC et de France

Anita Bourdin

Rome, 14 octobre 2015 

Susciter chez les enfants "l’amour de Dieu et de leurs frères": c'est ce que le pape François recommande aux familles  francophones.

Le pape François a salué les visiteurs de République démocratique du Congo et de France, lors de l'audience générale de ce mercredi 14 octobre, place Saint-Pierre.

"Je salue les pèlerins de langue française, en particulier les personnes venues de République démocratique du Congo et de France, ainsi que les frères du Sacré-Cœur. Alors que se déroule le Synode des Évêques sur le thème de la famille, je prie pour toutes vos familles, en particulier pour les enfants, afin que nous soyons attentifs à susciter en eux l’amour de Dieu et de leurs frères. Que Dieu vous bénisse !"

 
436

La corruption est un cancer, tweet
Elle détruit la société
Marina Droujinina
Rome, 20 octobre 2015

« La corruption est un cancer qui détruit la société », écrit le pape François sur son compte twitter.

Ce nouveau tweet est apparu mardi 20 octobre sur la page personnelle du pape @Pontifex_fr.

Le pape François est revenu encore une fois sur le thème de la corruption, soulevé et commenté à plusieurs reprises dans ses interventions publiques, déjà lorsqu’il était cardinal archevêque de Buenos Aires.

« Comme un animal mort pue, la corruption pue, la société corrompue pue, et un chrétien qui fait entrer en lui la corruption pue », a-t-il déclaré à Naples, le 21 mars dernier, en précisant que « ceux qui prennent la voie du mal, se volent à eux-mêmes un morceau d'espérance, mais aussi à la société, à la bonne réputation de la ville, à son économie ».

Lors de la même rencontre, dans le quartier défavorisé de Scampia, il a averti que « tous, nous avons la possibilité d'être corrompus et de glisser vers la délinquance ».

Lors de son voyage au Paraguay en juillet 2015, le pape François a comparé la corruption à « la gangrène d'un peuple » en faisant encore allusion à une partie du corps malade et contaminée.

Le pape a aussi réfléchi sur la corruption dans son encyclique Laudato si’. Il a écrit que dans les pays du Tiers-Monde, la corruption atteint « des dimensions qui défient l'imagination » et qu’elle figure « parmi les obstacles à la construction d’une maison commune saine et juste ».

 
437

Parents, perdez du temps avec vos enfants ! (Tweet)

Une des choses les "plus importantes"
Marina Droujinina

Rome, 27 octobre 2015

« Perdre du temps » avec ses enfants est « une des choses les plus importantes » dans la vie des parents, estime le pape François.

C‘est ce qu’il a écrit sur son compte twitter @pontifex_fr ce mardi 27 octobre.

« Parents, savez-vous "perdre du temps" avec vos enfants ? C’est une des choses les plus importantes que vous puissiez faire chaque jour », écrit le pape.

Les relations entre les parents et les enfants sont au centre des préoccupations du pape. Il a abordé ce thème à plusieurs reprises et lui a consacré sa catéchèse de l’audience générale du 20 mai 2015.

Le pape a dit que les parents d’aujourd’hui couraient « le risque » « de s’auto-exclure de la vie de leurs enfants ». « "Séquestrés" par le travail » ainsi que « par d’autres préoccupations, embarrassés par les nouvelles exigences des enfants et par la complexité de la vie actuelle », les parents se retirent de la vie des enfants, a constaté le pape.

Les parents « tendent » à « confier toujours davantage » leurs enfants « aux "experts", également en ce qui concerne les aspects les plus délicats et personnels de leur vie ». Ainsi, ils prennent de moins en moins de place dans la vie des enfants. « Et cela est très grave ! » a affirmé le pape.

Le pape a souhaité « que les pères et les mères » rentrent « de leur exil » et assument « pleinement leur rôle éducatif ». Il a souligné qu’à la base de la relation entre parents et enfants devait se tenir l’amour. « Celui que Dieu nous donne, a-t-il insisté en citant la première lettre de saint Paul aux Corinthiens, ne fait rien d'inconvenant, ne cherche pas son intérêt, ne s'irrite pas, ne tient pas compte du mal... excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout. »

 
438

La vanité éloigne de Dieu et rend ridicule, tweet
Qui fait "étalage avec vanité d’une soi-disant supériorité"
Anita Bourdin 

Rome, 2 novembre 2015

« La vanité non seulement nous éloigne de Dieu : elle nous rend ridicules »: c’est le tweet posté sur le compte du pape François @Pontifex_fr, samedi, 31 octobre.

Le pape a dénoncé plusieurs fois la vanité.

Il a épinglé celle des clercs qui conduit parfois à l’acédie, la dépression (Evangelii gaudium, n. 82) « parce qu’ils s’attachent à certains projets et à des rêves de succès cultivés par leur vanité ». Ou celle des pollueurs (Laudato si’, n. 90) : « Nous ne nous rendons plus compte que certains croupissent dans une misère dégradante, sans réelle possibilité d’en sortir, alors que d’autres ne savent même pas quoi faire de ce qu’ils possèdent, font étalage avec vanité d’une soi-disant supériorité, et laissent derrière eux un niveau de gaspillage qu’il serait impossible de généraliser sans anéantir la planète. Nous continuons à admettre en pratique que les uns se sentent plus humains que les autres, comme s’ils étaient nés avec de plus grands droits. »

Dans son fameux discours sur les maladies de l’âme, sur les tentations, du 22 décembre 2014, en préparation à la confession, le pape parlait de la « maladie de la rivalité et de la vaine gloire ».

En même temps, le pape indiquait le remède : « Il faut être clair : seul l'Esprit Saint – l'âme du Corps mystique du Christ (…) – guérit toute maladie. C'est l'Esprit Saint qui soutient tout effort sincère de purification et de bonne volonté de se convertir. »

 
439

Dans vos maisons aussi, la porte de la miséricorde

Salutation du pape François aux francophones

Rome, 18 novembre 2015

La porte des maisons, des familles, peut devenir une porte sainte de la miséricorde fait observer le pape François dans sa salutation aux francophones à l'audience générale de ce mercredi 18 novembre. 

Salutation du pape François

"Je suis heureux d’accueillir les pèlerins de langue française.

Je souhaite que vos familles fassent toujours du seuil de leurs maisons un signe de la Porte de la Miséricorde que Jésus ouvre à tous.

Que Dieu vous bénisse !

 
440

Pour Dieu, toute personne est importante, tweet

L'universalité du salut

Rome

« Toutes les personnes – vraiment toutes – sont importantes aux yeux de Dieu », affirme le pape François dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr ce jeudi 19 novembre.

Dans sa lettre apostolique Evangelii gaudium, le pape insiste sur l’universalité du salut: « Ce salut, que Dieu réalise et que l’Église annonce joyeusement, est destiné à tous, et Dieu a donné naissance à un chemin pour s’unir chacun des êtres humains de tous les temps. »

Le pape insiste sur « l’inclusion » du salut dans le Christ qui « ne dit pas aux Apôtres de former un groupe exclusif, un groupe d’élite. Jésus dit: ‘Allez donc, de toutes les nations faites des disciples’. »

Le pape lance cet appel à tous : « Je voudrais dire à ceux qui se sentent loin de Dieu et de l’Église, continue le pape dans l’encyclique, à ceux qui sont craintifs et indifférents : Le Seigneur t’appelle toi aussi à faire partie de son peuple et il le fait avec grand respect et amour ! »

 
441

Huit messages en six jours, quatre en moins de vingt-quatre heures

Voici tous les messages postés par le pape sur son compte @Pontifex pendant son séjour en Afrique (25-30 novembre), cinq en République centrafricaine.

CENTRAFRIQUE (29-30 novembre)
"Voici le temps pour de nouveaux messagers chrétiens, plus généreux, plus joyeux, plus saints !"

"Entre chrétiens et musulmans, nous sommes frères et nous devons nous comporter comme tels."

"Le Jubilé de la Miséricorde nous rappelle que Dieu nous attend à bras ouverts, comme fait le père avec le fils prodigue."

"Là où règnent la violence et la haine, les chrétiens sont appelés à donner le témoignage de Dieu qui est amour."

"Je viens dans la République centrafricaine comme pèlerin de paix, et je me présente comme apôtre de l’espérance."

OUGANDA (27-29 novembre)
"L’Ouganda a vécu le témoignage des martyrs chrétiens. Qu’ils nous aident à répandre la joie de l’Évangile sans peur !"

"Le monde assiste à un mouvement migratoire sans précédent. Je remercie l’Ouganda pour sa générosité dans l’accueil des réfugiés."

KENYA (25-27 novembre)
"Que ma visite en Afrique soit un signe de l’estime de l’Église pour toutes les religions et renforce nos liens d’amitié."

 
442

zENITH-15-12-2015

Le pape François suggère un objectif pour chaque jour, tweet Transmettre la "tendresse du Christ"

Le pape François suggère aux baptisés un "objectif" pour chaque jour, notamment dans le cadre du Jubilé extraordinaire de la miséricorde (8 déc. 2015-20 nov. 2016).

Dans un tweet posté, lundi 14 décembre, sur son compte @Pontifex_fr, le pape dit en effet ceci:

"Un objectif pour chaque jour : transmettre un peu de la tendresse du Christ à celui qui en a le plus besoin."

 
443

Tweet du pape François, 24 décembre 2015

"Il s'est épris d'amour..."

Le mystère de l'amour qui se fait petit: le pape François chante ce mystère dans un tweet publié sur son compte @Pontifex_fr, ce jeudi 24 décembre 2015: "

"Dieu s’est épris d’amour pour nous.

Il se fait petit pour nous aider à répondre à son amour."

 
444

Tweet du pape François, 28 décembre 2015

Un silence honteux

Le pape dénonce les persécutions contre les chrétiens

Le pape François dénonce les persécutions dont sont victimes les chrétiens « souvent avec le silence honteux de beaucoup ».

Le pape a en effet publié ce tweet en la fête du premier martyr de l’Eglise, saint Etienne, samedi 26 décembre, sur son compte @Pontifex_fr.

« Prions, a demandé le pape, pour les chrétiens qui sont persécutés, souvent avec le silence honteux de beaucoup. »

Avant la prière de l’angélus, ce même 26 décembre, le pape a repris ce thème en disant confier à la Vierge Marie « ceux – qui sont malheureusement si nombreux – qui comme saint Étienne subissent des persécutions au nom de la foi, nos si nombreux martyrs d'aujourd'hui » : « qu'elle aide notre prière à recevoir et donner le pardon ».

 
445

Tweet du pape François, 06- Janvier 2016

La miséricorde, visible en Jésus et toujours présente, tweets

Le pape François a posté deux brefs messages sur son compte twitter @Pontifex_fr. Comme il le fait depuis plusieurs semaines, le pape cite sa « bulle » d’indiction du Jubilé extraordinaire de la miséricorde, « Le visage de la Miséricorde » (Misericordiae vultus, MV).

31 décembre 2015 : « Remercions Dieu qui est toujours présent, proche et miséricordieux » (MV 6).

5 janvier 2016 : « La miséricorde est devenue vivante et visible en Jésus de Nazareth » (MV 1).

 
446

Se confier au Seigneur et surmonter les obstacles
Tweet du pape François

Le pape François rappelle que la confiance dans le Christ aide à « dépasser tous les obstacles » dans la vie. 

Le tweet suivant a en effet été posté sur son compte ‏@Pontifex_fr, le mardi 12 janvier :

« Si nous nous confions au Seigneur, nous pouvons dépasser tous les obstacles que nous trouvons sur le chemin. »

« Confiez au Seigneur » vos moments difficiles, faites une « prière de confiance », conseille souvent le pape François comme il l’a fait dans son homélie du 5 mai 2015.

Le pape appelle à compter sur le Christ durant les épreuves : « Tout confier au Seigneur, quoi que ce soit, confier au Seigneur cette période difficile. » Il pense que « l'attitude de confiance dans la puissance du Seigneur », « dans la tendresse de Dieu qui est Père » aidera à surmonter les difficultés de la vie quotidienne du chrétien.

« Un chrétien, dit le pape, peut porter les tribulations et même les persécutions en s’appuyant sur le Seigneur » : Lui seul « est capable de nous donner la force, nous donner la persévérance dans la foi, nous donner l'espoir ».

Il faut savoir « se confier soi-même au Seigneur, confier au Seigneur nos fidèles, nous les prêtres et évêques, confier au Seigneur nos familles, nos amis », continue le pape. Il faut savoir dire au Seigneur : « Prends soin de ceux-là, ils sont à toi. »

 
447

Donnez aux abandonnés une espérance concrète
Tweet du mardi 19 janvier 2016
Le pape François invite à « donner aux abandonnés une espérance concrète », dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr, ce mardi 19 janvier 2016.
Il écrit en effet cette recommandation : « L’Évangile nous appelle à être « proches » de ceux qui sont pauvres et abandonnés, pour leur donner une espérance concrète.»

 
448

Message du pape pour le Carême : les œuvres de miséricorde

Le message sera présenté mardi prochain, 26 janvier

« Je veux la miséricorde et non le sacrifice » (Mt 9,13). Les œuvres de la miséricorde sur le chemin jubilaire » : c’est le thème du message de Carême 2016 du pape François, dans le cadre du Jubilé de la miséricorde. Le message sera présenté au Vatican mardi prochain, 26 janvier par Mgr Francesco Montenegro, archevêque d’Agrigente (Sicile, Italie) et membre du Conseil pontifical Cor Unum, Mgr Giampietro Dal Toso, secrétaire du Conseil pontifical Cor Unum et Mgr Segundo Tejado Munoz, sous-secrétaire de Cor Unum.

Le message sera publié en français, italien, anglais, allemand, espagnol, portugais et polonais.

 
449

« Après la confession, nous renaîtrons », tweet du pape François

Anita Bourdin  |  16/03/16

« Après la confession, nous renaîtrons », écrit le pape François dans un tweet posté, ce mercredi 16 mars, sur son compte @Pontifex_fr.

Il écrit: « En sortant du confessionnal, nous sentirons sa force qui redonne la vie et l’enthousiasme de la foi. Après la confession, nous renaîtrons. »

Une invitation qui rejoint la tradition de se confesser au moins une fois par an, pour se préparer à Pâques, qui est d’autant plus d’actualité en cette année sainte extraordinaire de la miséricorde.

Le 14 mars, le pape écrivait: « Le sacrement de la réconciliation permet de se rapprocher vers le Père avec confiance, pour avoir la certitude de son pardon. »

Le 4 mars, le pape a lui-même fait l’expérience de la confession avant d’écouter les confessions pendant quasi une heure trente, à Saint-Pierre.

 
450

Personne ne peut être exclu de la Miséricorde, tweet

Marina Droujinina  |  18/03/16

« Plus grand est le péché, et plus grand doit être l’amour que l’Église exprime envers ceux qui se convertissent », écrit le pape François dans un tweet posté, ce vendredi 18 mars, sur son compte @Pontifex_fr. Et hier il rappelait que « personne ne peut être exclu de la Miséricorde ».

Le pape continue ainsi de développer le thème de la miséricorde et de l’amour de l’Église pour chaque personne, même le plus grand pécheur.

« Personne ne peut être exclu de la Miséricorde de Dieu. L’Église est la maison qui accueille tout le monde et ne rejette personne », a écrit le pape, hier, 17 mars.

La bulle d’indiction du Jubilé de la miséricorde explique davantage ces propos : « La vérité première de l’Église est l’amour du Christ. L’Église se fait servante et médiatrice de cet amour qui va jusqu’au pardon et au don de soi », a écrit le pape.

L’Église, qui est « l’Épouse du Christ, a-t-il continué, adopte l’attitude du Fils de Dieu qui va à la rencontre de tous, sans exclure personne ».

Il est « déterminant » pour « la crédibilité » de l’annonce de l’Église, qu’elle vive et qu’elle témoigne « elle-même de la miséricorde. Son langage et ses gestes doivent transmettre la miséricorde pour pénétrer le cœur des personnes et les inciter à retrouver le chemin du retour au Père ».

 
451

Prenons au sérieux notre être chrétien, tweet

Anita Bourdin  |  22/03/16

« Prenons au sérieux notre être chrétien, et engageons-nous à vivre comme croyants », demande le pape aux baptisés, dans un tweet posté sur son compte @Pontifex, lundi 21 mars, alors que commence la Grande Semaine sainte qui conduit au Triduum pascal.

La veille, dimanche, 20 mars, Dimanche des Rameaux, ce message était posté sur le compte du pape, invitant à aller vers le Christ et à prononcer l’invocation enseignée par Jésus à sainte Faustine Kowalska et inscrite sous le tableau de Jésus Miséricordieux : « Allons à lui et n’ayons pas peur ! Allons lui dire du plus profond de notre cœur : ‘Jésus j’ai confiance en Toi !’ »

Samedi 19 mars, anniversaire de l’inauguration du pontificat, et fête de saint Joseph, le pape a évoqué son nouveau compte sur Instagram, dans le cadre du Jubilé de la miséricorde : « Je commence un nouveau chemin, sur Instagram, pour parcourir avec vous la voie de la miséricorde et de la tendresse de Dieu. »

 
452

Dieu a répondu au mal du monde, tweet

Anita Bourdin  |  25/03/16

« La Croix de Jésus est la Parole par laquelle Dieu a répondu au mal du monde »: c’est le tweet posté sur le compte du pape François @Pontifex_fr, ce Vendredi Saint , 25 mars 2016.

Un tweet posté après la célébration de  la Passion du Seigneur en la basilique Saint-Pierre et avant la méditation du Chemin de Croix au Colisée.

Plus tôt dans la journée, le pape disait dans un autre tweet: « Imprime dans nos cœurs, Seigneur, des sentiments de foi, d’espérance, de charité, de douleur de nos péchés. »

Et hier, 24 mars, Jeudi Saint, il méditait sur l’amour: « Jésus nous a aimé. Jésus nous aime. Sans limite, pour toujours et jusqu’au bout. »

Et sur la joie de l’Evangile communiquée par « l’onction » – il a béni et consacré les huiles des malades, des catéchumènes, des confirmands, des ministres ordonnés – : « Oints de l’huile d’allégresse pour transmettre la joie de l’Evangile. »

 
453

L’amour a vaincu la haine, tweet

Anita Bourdin  |  28/03/16

« L’amour a vaincu la haine », proclame le pape François dans un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr.

« Jésus Christ est ressuscité! L’amour a vaincu la haine, la vie a vaincu la mort, la lumière a chassé les ténèbres! », proclame ce tweet.

Et le pape ajoute, cette mission du baptisé : « Chaque chrétien est un « christophore », c’est-à-dire un porteur du Christ. »

 
454

Affronter le phénomène migratoire, tweet

Marina Droujinina  |  31/03/16

On ne peut pas se dispenser d’affronter sérieusement le « phénomène migratoire » déclare le pape dans un tweet, et il invite à « accueillir la miséricorde ».

Le pape a en effet fait poster deux tweet sur son compte Twitter @Pontifex_fr les mercredi 30 et jeudi 31 mars.

Le pape a écrit, ce 31 mars : « Le phénomène migratoire pose donc un sérieux problème culturel, auquel on ne peut se dispenser de répondre ».

Le 30 mars, il disait : « Si nous nous ouvrons à l’accueil de la Miséricorde de Dieu, nous devenons à notre tour capables de pardon. »

Le pape avait exhorté à affronter le phénomène migratoire dans son Discours au Corps diplomatique accrédité près le Saint-Siège le 11 janvier 2016 : « Le phénomène migratoire pose donc un sérieux problème culturel, auquel on ne peut se dispenser de répondre. L’accueil peut donc être une occasion propice pour une nouvelle compréhension et ouverture d’horizon, tant pour celui qui est accueilli, lequel a le devoir de respecter les valeurs, les traditions et les lois de la communauté qui l’héberge, que pour cette dernière, appelée à valoriser tout ce que chaque immigré peut offrir à l’avantage de toute la communauté. »

Dans ce discours, le pape a renouvelé l’engagement du Saint-Siège « dans le domaine œcuménique et interreligieux pour instaurer un dialogue sincère et loyal qui, valorisant la particularité et l’identité propre à chacun, favorise une cohabitation harmonieuse entre toutes les composantes sociales ».

Le pape a exhorté à plusieurs reprises à accueillir les migrants avec la miséricorde. Si le chrétien s’ouvre à la Miséricorde de Dieu, il est appelé à être miséricordieux et à savoir pardonner, comme y invite le tweet du 30 mars.

 
455

Face aux “gouffres”, la miséricorde, tweets de la semaine

Rédaction  |  29/04/16

Prendre soin des familles, se laisser libérer par le Christ ressuscité, s’ouvrir à l’espérance, la miséricorde face aux gouffres, le mal est définitivement vaincu : autant de thèmes brûlants abordés par le pape en 140 signes dans les 5 tweets postés cette semaine sur son compte @Pontifex_fr. Les voici.

Vendredi 29 avril : à la racine !

“Le Christ a vaincu le mal à la racine : Il est la Porte du salut, grande ouverte afin que chacun puisse trouver la miséricorde.”

Jeudi 28 avril : seul remède aux gouffres, la miséricorde

“Face aux gouffres spirituels et moraux de l’humanité, seul Dieu avec son infinie miséricorde peut nous donner le salut.”

Mercredi 27 avril : grâce à l’espérance, sortons !

“L’espérance chrétienne est un don que Dieu nous fait, si nous sortons de nous-mêmes et nous ouvrons à lui.”

Mardi 26 avril : de nos tombeaux, il nous libère !

“Ouvrons au Seigneur nos tombeaux scellés – chacun de nous les connait –, pour que Jésus entre et donne vie.”

Lundi 25 avril : prendre soin des familles, responsabilité de tous

“Chacun est appelé à prendre soin de la vie des familles : elles ne sont pas un problème, mais une opportunité.”

   
456

Sur twitter, le pape François est suivi par plus de 32 millions de personnes

Anita Bourdin on 3 January, 2017

Le compte twitter du pape François compte plus de 32 millions d’abonnés, surtout en espagnol (12,5  millions), en anglais (10,2 millions) puis en italien (4,1 millions), en portugais (2,44 millions).

Sous le chiffre de 1 million arrive le polonais ( 751 000), puis, et c’est la surprise, le latin (735 000) suivi de près par le français (717 000), l’allemand (412 000) et l’arabe se défend très bien avec 350 000 abonnés.

Selon le Rapport 2015 de Twiplomacy, le pape était encore le leader le plus influent sur ce réseau social.

C’est le pape  Benoît XVI qui a ouvert le compte twitter des papes en décembre 2012.

Le pape François a poursuivi la tradition inaugurée par son prédécesseur par un tweet posté sur son compte @Pontifex_fr qui disait, le 17 mars 2013, quatre jours après son élection: « Chers amis, je vous remercie de grand cœur et je vous demande de continuer à prier pour moi. Pape François ». Ses 9 premiers tweets ont d’ailleurs dessiné immédiatement quelques grands traits de sa spiritualité, de sa paternité spirituelle.

 
Pape François Série 05

Menu-Pape-Francois-Le-tweet-du-jour-401-500.html

Ce texte leur appartient
 

Cliquer pour connaître les détails et bonne journée

 
       

Pour lire les tweets du Pape François cliquer sur ce logo

ou


Menu-Pape-Francois-L-Ensemble-des-tweets-du-jour.html


En tout temps vous pouvez revenir à la page Menu Principale
 
 
http://www.mira.ca

Aidez Mira qui m'a donné une chienne de marche et de traction.

Carole Lafrenière

Fondation MIRA Tél. : 

(450) 795-3725 poste 237 
Télécopieur :

(450) 795-3789

« L’ingrédient essentiel de la recette MIRA… votre générosité ! »

  index.html dchristiaenssens@hotmail.com  
 
Comme le papillon allez maintenant à vôtre tour porter la Bonne Nouvelle de Dieu et faire aussi connaître mon site merci beaucoup.